Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, X.djvu/68

Cette page n’a pas encore été corrigée


52 OEUVRES

conséquence. Et pour vostre fils aine 1 , il a esté trouver M. de S 2 ... à qui il a déclaré son cœur, et luy a tesmoigné qu'il a un eloignement entier du monde et qu'il ne pense qu'à se donner à Dieu. M. S... fit tout ce qu'il put pour le tenter, jusques à luy dire que M. son Père estant si honneste homme et si grand justicier, ilyavoit tout sujet d'espérer qu'il l'imiteroit, et que ce n'estoit pas un service peu agréable à Dieu que de rendre bien la justice; tout cela ne l'ebranla point, et il le fut encore moins après ; car M. S... le voyant si ferme se mit de son costé, et le confirma autant qu'il put dans son dessein qui est fort bon, car sa veue est de se joindre à M. de Tillemont et à M. du Fossé 3 , qui sont deux aussi hon- nestes gens qu'il s'en puisse voir. M. S... m'a ordonné de vous mander cela nonobstant le Carême, pour vous réjouir tous deux, et vous porter à rendre grâces à Dieu, etc.

��i. Etienne Perier, né en i6/(2.

2. Singlin.

3. Le Nain de Tillemont (1687-1698) et Thomas du Fossé (i634- 1698) étaient alors au château des Troux, non loin de Port-Royal des Champs.

�� �