Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, X.djvu/38

Cette page n’a pas encore été corrigée


22

��APPENDICE

Exécution de l 1 arrêt du Conseil.

A. — Ordonnance royale.

Louis par la grâce de Dieu, Roy de France et de Navarre, à nostre amé et féal Conseiller en nos Conseils, le sieur Dau- bray, Lieutenant Civil au Chastelet de Paris : Salut. Nous vous mandons et ordonnons par ces présentes signées de nostre main, que l'arrest de nostre Conseil d'Estat, dont l'extrait est cy-attaché sous le contrescel de nostre Chancellerie, vous ayez à mettre à deuë et entière exécution, selon sa forme et teneur. De ce faire vous donnons pouvoir, commission et mandement spécial par cesdites présentes. Commandons au premier nos- tre Huissier ou Sergent sur ce requis signifier ledit arrest à tous Libraires, Colporteurs et autres que besoin sera, et leur faire les défenses y contenues sur les peines y déclarées, sans demander autre permission : Car tel est nostre plaisir. Donné à Paris le 23. jour de Septembre l'an de grâce 1660. et de nostre Règne le dix-huitieme. Signé. Louis, et plus bas, Par le Roy, Phelyppeaux, et scellé.

B. — Extrait des Registres du Châtelet.

A tous ceux qui ces présentes Lettres verront, Pierre Se guier Chevalier Marquis de S. Brisson, Conseiller du Roy, Gentilhomme ordinaire de sa Chambre, et Garde de la Ville, Prévôté et Vicomte de Paris : Salut. Sçavoir faisons, Que veu l' Arrest du Conseil d'Estat du Roy du vingt-troisième Sep- tembre dernier : portant que le livre intitulé, Ludovici Mon- taltii Litterœ Provinciales, seroit remis pardevers Nous, pour à la requeste du Procureur du Roy en cette Cour, estre lacéré et bruslé à la Croix du Tiroir par les mains de l'Exécuteur de

�� �