Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, X.djvu/22

Cette page n’a pas encore été corrigée


ŒUVRES

��rivière, si ma santé ne me permet pas de passer outre, j'iray de là à Paris. Voilà, monsieur, tout l'état de ma vie présente, dont je suis obligé de vous rendre compte, pour vous asseurer de l'impossibilité où je suis de recevoir l'honneur que vous daignez m'ofïrir, et que je souhaite de tout mon cœur de pouvoir un jour reconnoître ou en vous, ou en Messieurs vos enfans, ausquels je suis tout dévoué, ayant une véné- ration particulière pour ceux qui portent le nom du premier homme du monde. Je suis, etc.

�� �