Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, VI.djvu/83

Cette page n’a pas encore été corrigée


LETTRE DE JACQUELINE PASCAL 67

et puante, qu’on estoit contraint de la separer des autres pensionnaires, encore qu’elle eust esté pansée et traittée pendant dix-huit mois sans aucun bon succez, le mal allant tousjours en empirant, jusqu’à ce que l’ayant derechef visitée depuis trois semaines, immediatement apres les symptomes susdits, lorsque suivant leur resultat on estoit prest d’y appliquer les derniers remedes, ils l’avoient trouvée et separément et ensemble, comme ils la trouvoient encore à present, entierement guerie, non seulement de la fistule lachrymale, mais aussi de la carie des os, de la puanteur qui l’accompagnoit, et de tous les autres accidens qui en estoient inseparables. Et comme cette guerison faite ainsi en un instant, d’une maladie de cette importance, ne peut estre qu’extraordinaire de quelque façon qu’on la veuille prendre, ils estiment qu’elle surpasse les forces ordinaires de la nature, et qu’elle ne s’est pu faire sans miracle, ce qu’ils asseürent estre veritable. Autre Certificat fait par Jean Helot, aussi Maistre Chirurgien à Paris le 20. dudit mois d’Avril, portant qu’il estime que la guerison de ladite Damoiselle Marguerite Perier, qu’il a visitée, est extraordinaire et miraculeuse. Ordonnance du 27. May, renduë par Messire André du Saussay evesque de Toul, lors Vicaire General de mondit Seigneur le Cardinal de Retz, portant qu’il seroit incessamment informé par luy des faits contenus en ladite Requeste, et autres que ledit Promoteur bailleroit par intendit, et qu’à cette fin il se transporteroit dans ledit Monastere de Port-royal pour y ouïr ladite Perier, les Religieuses et Pensionnaires, qui pouvoient en avoir connoissance. Et qu’à la diligence dudit Promoteur, lesdits Medecins et Chirurgiens et autres tesmoins qu’il voudroit administrer, seroient assignez pour estre oüis sur lesdits faits, pour, ladite information faite, estre ordonné ce que de raison. Faits fournis par ledit Promoteur et de luy signez.

Interrogatoire pris et receu par ledit sieur du Saussay le trentiéme dudit mois de May dans ledit Monastere de Port-royal, de ladite Damoiselle Marguerite Perier. Information faite par ledit sieur du Saussay, les huit, neuf et douziéme Juin der-