Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, VI.djvu/35

Cette page n’a pas encore été corrigée


19

TREZIÈME LETTRE

¹ESCRITE PAR L’AUTEUR

DES LETTRES AU PROVINCIAL

AUX REVERENDS PERES JESUITES.

Du 30. Septembre 1656.

MES REVERENDS PERES,

Je viens de voir vostre dernier écrit, où vous continuez vos impostures jusqu’à la vingtiéme², en declarant que vous finissez par là cette sorte d’accusation qui faisoit vostre premiere partie, pour en venir à la seconde, où vous devez prendre une nouvelle maniere de vous deffendre, en monstrant qu’il y a bien d’autres Casuistes que les vostres qui sont dans le relâchement aussi bien que vous. Je voy donc maintenant, mes Peres, à combien d’impostures j’ay

_____________________________________________________________

1. B. Escrite.... Provincial, manque. — Les éditions postérieures à celles de 1699 donnent ce sous-titre: « Que la doctrine de Lessius sur l’homicide est la même que celle de Victoria. Combien il est facile de passer de la speculation à la pratique. Pourquoi les Jesuites se sont servis de cette vaine distinction, et combien elle est inutile pour les justifier. »

2. Il n’y a dans cette première partie que 19 Impostures, mais une faute d’impression y a fait écrire XX, au lieu de XIX.