Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, VI.djvu/343

Cette page n’a pas encore été corrigée


327
DIX SEPTIÈME PROVINCIALE. — INTRODUCTION


mesmes Œcumeniques dans un point de fait, qui est celle d'un silence respectueux, à moins que les violences des adversaires, et une necessité inévitable de deffendre l'innocence de personnes pieuses et catholiques contre leurs persecutions ne forcent à le rompre [p. 353 sq.].

.... Jean Pic de la Mirandole, Jacques Merlin, et Genebrard Docteur de Paris, et depuis peu de temps le P. Binet et le P. Halloix Jesuites ont-ils cessé d'estre catholiques pour avoir entrepris de deffendre Origene et de soutenir la pureté de sa foy, et la probabilité de son salut contre tant de condamnations publiées contre ses livres et contre sa memoire par le Concile d'Alexandrie sous Theophile qui en estoit Archevesque, par le Concile de Chypre où presidoit S. Epiphane, par le Pape Anastase dans le Concile de Rome, et par le cinquieme Concile General tenu à Constantinople sous l'Empereur Justinien, qui prononça tant de fois anatheme à Origene?

Tous ces Theologiens catholiques ont-ils violé par une desobeissance criminelle le respect qu'ils devoient au saint Siege et à un Concile qui representoit toute l'Eglise, pour avoir deffendu et absous celuy contre lequel tous les foudres de l'Eglise avoient esté lancez tant de fois comme contre un heresiarque, un Apostat, un ennemy de l'Eglise, et digne d'execration et d'anatheme ?

Et quoy que du temps de S. Augustin il eust esté desjà condamné par trois Conciles, au dernier desquels le Pape Anastase presidoit, et qu'il en parle mesme dans la Cité de Dieu, comme d'un auteur reprouvé par l'Eglise, il ne laisse pas de revoquer en doute dans le dernier de ses ouvrages, s'il estoit veritablement auteur d'une des principales erreurs qui luy estoient particulierement attribuées, sçavoir la penitence et la reconciliation future des demons, se contentant de dire : Que cette erreur estoit attribuée à Origene ; mais qu'il y en avoit qui prouvoient qu'il ne l'avoit point soustenuë, ou au moins qui le vouloient faire croire. Et dans son livre des heresies ce mesme Pere distingue les Sectateurs d'Origene d'avec les Defenseurs d'Origene : regardant les premiers, sçavoir ses Secta-