Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, VI.djvu/283

Cette page n’a pas encore été corrigée


267
SEIZIÈME PROVINCIALE


de M. de S. Cyran estant approuvée par M. Arnaud, elle contient les sentimens de l'un et de l'autre. Lisez donc toute la leçon 15. et sur tout l'article second, et vous y trouverez les paroles que vous demandez, encore plus formellement que vous mesmes ne les exprimez. Y a t'il du pain dans l'hostie et du vin dans le calice ? Non, car toute la substance du pain et ¹celle du vin sont ostées pour faire place à celle du corps et du sang de JESUS-CHRIST, laquelle y demeure seule couverte des qualitez et des especes du pain et du vin².

Et bien, mes Peres, direz-vous encore que le Port-Royal n'enseigne rien que Genève ne reçoive : et que M. Arnaud n'a rien dit ³dans sa seconde Lettre qui ne pûst estre dit par un Ministre de Charenton? Faites donc parler Mestrezat⁴ comme parle M. Arnauld dans cette lettre pag. 237. et suiv.⁵ Faites luy dire, Que c'est un mensonge infame de l'accuser de nier la transsubstantiation : Qu'il prend pour fondement de ses livres, la verité de la presence reelle du Fils de Dieu, opposée à l'heresie des Calvinistes : Qu'il se tient heureux d'estre en un lieu ou l'on adore continuellement le Saint des Saints ⁶present dans le Sanctuaire: ce qui est beaucoup plus contraire à la

____________________________________________________________

1. B. celle, manque.

2. Cf. cette citation de Saint-Cyran, supra p. 236.

3. A. [en].

4. Jean Mestrezat, ministre protestant de Charenton (1592-1657), fit paraître des Sermons, et un Traité de la communion à Jésus-Christ dans le sacrement de l'Eucharistie, Sedan, 1625.

5. Cf. cette citation d' Arnauld, supra p. 248 sqq.

6. B. present, manque.