Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, VI.djvu/281

Cette page n’a pas encore été corrigée


265
SEIZIÈME PROVINCIALE


dans la prose du saint Sacrement¹: Que JESUS-CHRIST repose dans l'Eucharistie avec la mesme gloire qu'il a dans le Ciel. Lettres de M. de S. Cyran², Tom. I. Let. 93. Que son humanité glorieuse reside dans les tabernacles de l'Eglise sous les especes du pain, qui le couvrent visiblement ; et que sçachant que nous sommes grossiers, il nous conduit ainsi à l'adoration de sa divinité presente en tous lieux, par celle de son humanité presente en un lieu particulier, ibid. Que nous recevons le corps de JESUS-CHRIST sur la langue, et qu'il la sanctifie par son divin attouchement, Lett. 32. Qu'il entre dans la bouche du Prestre, Lett. ³[75]. Que quoy que JESUS-CHRIST se soit rendu accessible dans le S. Sacrement par un effet de son amour et de sa clemence, il ne laisse pas d'y conserver son inaccessibilité, comme une condition inseparable de sa nature divine ; parce qu'encore que le seul corps et le seul sang y soient par la vertu des paroles , vi verborum, comme parle l'Escole, cela n'empesche pas que toute sa divinité aussi bien que toute son humanité n'y soit par une ⁴suite et une

___________________________________________________________

1. W. mutari substantiam partis manentibus accidentibus. In off. Eccl. diviniss. Sacram. — Voici le texte visé :

La figure, le goust, la couleur sont semblables,
Mais la substance change en laissant immuables
Ces voiles du dehors.


C'est là une traduction de la prose Lauda, Sion, Salvatorem de Saint Thomas, qui se trouve dans l'Office du Saint Sacrement. Cet ouvrage parut en 1653 ; la traduction en était due au duc de Luynes et à Saci ; Arnauld avait collaboré à l'ouvrage.

2. Cf. ces citations de Saint-Cyran, supra p. 289 sq.

3. Toutes les éditions, par erreur: [72].

4. B. suite et une, manque ; W. propter necessariam conjunctionem.