Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, VI.djvu/264

Cette page n’a pas encore été corrigée


248
ŒUVRES


qu'ils se donnoient à eux-mesmes pour relever leur fausse victoire; et n'avons pas creü, que Dieu nous obligeast de les troubler dans la miserable satisfaction qu'ils tesmoignoient prendre à commettre impunément de si grands excez [p. 283 sqq.].

p. 237. XV. Refutation d'une horrible imposture touchant l'Eucharistie.

Mais que peut-on attendre de la sincerité de ceux qui, voyant que je me suis plaint dans ma lettre qu'on n'avoit point fait de scrupule d'avancer depuis peu de jours jusques dans le Louvre ce mensonge infame : Qu'on sçavoit de certaine science que nous voulions ruiner la Transubstantiation n'ont point craint de s'engager dans la deffense d'une si horrible imposture, et de produire pour l'appuyer un passage d'un livre aussi approuvé par des Prelats et des Docteurs illustres en science et en pieté qu'a esté celui de la Frequente Comunion¹ : où apres avoir rapporté ce que dit S. Augustin : Que personne n'approche dignement des sacrez mysteres, que celuy qui est pur et du nombre de ceux dont il est dit ; Bienheureux ceux qui ont le cœur pur parce qu'ils verront Dieu, je parle en ces termes : D'où nous apprenons, que comme l'Eucharistie est la mesme viande que celle qui se mange dans le ciel, il faut necessairement que la pureté du cœur des fidelles qui la mangent icy bas, ait de la convenance et de la proportion avec celle des bien-heureux, et qu'il n'y ait autre difference, qu'autant qu'il y en a entre la foy et la claire vision de Dieu, de laquelle seule dépend la differente maniere dont on la mange dans la terre et dans le ciel?... [pp. 267 et 273 sq.].

p. 238. N'est-ce pas enseigner en termes clairs, que la differente maniere, dont on mange le pain des Anges sous le Sacrement et sans sacrement, dans la terre et dans le ciel, sous des voiles et sans voiles, dépend de la difference qui est entre la foy et la claire vision ? Et ainsi qui peut comprendre que

_____________________________________________________________

1. « De la Freq. Com. 3. part. ch. 7 » (note d'Arnauld). — La citation est textuelle.