Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, VI.djvu/247

Cette page n’a pas encore été corrigée


231
SEIZIÈME PROVINCIALE. — INTRODUCTION


sans esperance d'en obtenir [(Il y a ici des points de suspension)]. Vostre neveu se porte bien et n'étudie pas mal, quoy quil n'atteindra pas le point où je l'eusse voulu porter. Je pense qu'il aura l'esprit plus pratique que speculatif. Il n'estoit pas besoin que vous ou Monsieur vostre frere se mist en peine avec tant de soin. Car je luy fourniray tant que vous voudrez tout ce qu'il luy faudra, de l'argent du College, je le dis naïvement, que j'ay entre les mains... [...le Pere du Vergier Cordelier a parlé à son nepveu de Barcos et à moy en passant].

Voyez-vous la naïveté de vostre Maistre ? N'avez-vous pas grand sujet de preferer sa pratique à toute la speculation des Theologiens? n'est-il pas tout à fait, obligeant, et liberal envers ses amis d'un bien qui ne luy appartient pas? ne sçait-il pas se recompenser des soins de son administration, Sans qu'aux comptes qu'il en doit rendre personne du monde en sçache rien ? N'est-il pas beaucoup plus adroit que Jean d'Alba, qui se laissa prendre le larcin en la main? le peché de celuy-cy ne trouva que des Juges pour le condamner : le peché de celuy-là luy a acquis de fideles disciples qui font gloire de l'imiter [p. 255 sq.].

XXIV. IMPOSTURE.... Advertissement aux Jansenistes.... Ne pourrois-je pas vous demander avec raison si Jansenius avoit bien dirigé son intention lorsqu'il prenoit de l'argent du College de S. Pulcherie pour entretenir Barcos sans qu'il en fist rien paroistre dans les contes qu'il rendoit tous les ans? [p. 255 sq.].

MEYNIER¹ . — Port-Royal et Geneve d'intelligence, contre le Tres Saint Sacrement de l'Autel dans leurs livres, et particulierement dans les equivoques de l'article XV. de la seconde partie de la seconde lettre de Monsieur Arnauld... par le R. P. Bernard Meynier, de la Compagnie de Jesus. A Poitiers, 1656 [ce livre parut dans la première moitié du mois de septembre], 113 p. in-4°.

___________________________________________________________

1. Bernard Meynier, jésuite français (1604-1682).