Page:Œuvres de Blaise Pascal, VI.djvu/139

Cette page n’a pas encore été corrigée


QUATORZIÈME PROVINCIALE. — INTRODUCTION 123

traducteur Janseniste? Layman dit qu’il n’ose pas condamner celuy qui suit l’opinion de Navarre, en acceptant le duel; et le Janseniste luy fait dire absolument qu’il ne voit pas qu’on le puisse condamner en acceptant le duel, comme si c’estoit l’opinion de Layman, et non pas celle de Navarre, dont cet Imposteur a supprimé le nom. Layman dit, Je ne l’ose pas condamner, et le Janseniste luy fait dire, je ne voy pas qu’on le puisse condamner. Layman fait voir clairement qu’il n’approuve pas ce duel, mais que le respect qu’il porte à Navarre, qui n’est pas Jesuite, fait qu’il ne l’ose pas condamner : Le Janseniste sans parler de Navarre luy fait dire qu’il l’approuve, et qu’il ne voit pas qu’on le puisse condamner. Layman dit pour excuser Navarre que ce cas est tres-rare et qu’il n’arrive presque jamais : Le Janseniste qui ne ment point, à ce qu’il dit, coupe ces mots, pour faire croire qu’il parle des duels ordinaires : Et afin de couronner cette imposture par un artifice égal à sa mauvaise foy, il traduit ces paroles, qui meræ defensionis gratiâ paruerit juxta Navarri doctrinam, celuy qui reçoit le duël pour se defendre, dissimulant à dessein non seulement le nom de Navarre, qui eust fait voir que ce n’est pas l’opinion de Layman, mais encore la force de ces mots meræ defensionis, qui eussent monstré que cette rencontre dans le sentiment de Navarre, n’est pas tant un duel qu’une pure défense qui est de droit naturel. Voilà de quelle sorte les Jansenistes reforment la Morale : voilà quelle est la sainte doctrine du Port-Royal, qui tient qu’il est permis de mentir pour rétablir la verité, de médire pour rallumer la charité Chrestienne, de corrompre les paroles et le sens des Autheurs pour y trouver des decisions injustes et extravagantes à corriger, et de se railler avec impieté des choses saintes, pour remettre la severité des Maximes Evangeliques dans son ancienne vigueur.

ADVERTISSEMENT AUX JANSENSITES. — La main de ce Secretaire qui feint d’avoir tant de peur qu’on n’épanche le sang humain, ne craint-elle point de renouveller les heresies, qui l’ont tiré avec inhumanité de toutes les veines de la France?