Page:Œuvres de Blaise Pascal, IV.djvu/413

Cette page n’a pas encore été corrigée


CINQUIEME LETTRE

1 ESCRITTE A UN PROVINCIAL

PAR UN DE SES AMIS.

De Paris 2 le 20. Mars 1656.

Monsieur,

Voicy ce que je vous ay promis. Voicy les premiers traits de la Morale des bons Peres Jesuites, de ces hommes eminens en doctrine et en sagesse; qui sont tous conduits par la sagesse divine, qui est plus assurée que toute la Philosophie. Vous pensez peut estre que je raille : Je le dis serieusement, ou plustost ce sont eux-mesmes qui le disent 3 . Je ne fais que copier leurs paroles aussi bien que dans la suite de cét eloge. C’est une société d’hommes ou plustost d’Anges qui a esté predite par Isaie en ces paroles : Al-

_____________________________________________________________

1. B. Escritte..., amis, manque; W. ne traduit pas par un de ses amis. — Sous-titre des éditions postérieures à celle de 1699 : « Dessein des Jesuites en établissant une nouvelle Morale. Deux sortes de Casuistes parmi eux, beaucoup de relachez, et quelques-uns de sévères : raison de cette différence. Explication de la doctrine de la Probabilité. Foule d’Auteurs modernes et inconnus mis à la place des Sts Peres. »

2. B. [ce].

3. P’AB. [dans le livre intitulé Imago primi sæculi]; W. ne traduit pas ces mots. — Cf. les extraits de ce livre, supra p. 280 sqq.