Page:Œuvres de Blaise Pascal, IV.djvu/210

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


souvent plusieurs presses. Il y eut donc des tirages simultanés et successifs. On saisit bien parfois des modifications apportées sur la planche typographique au cours d’un même tirage (la planche s’empâte, les espaces sont peu à peu remis en place, les fautes sont corrigées). Mais comment déterminer les rapports qui unissent les divers types principaux ? Les ressemblances de caractères, les mises en pages si voisines, même lorsqu’elles sont différentes, indiquent un parti pris de se conformer à un type unique. Par certains détails, V peut sembler refait sur Y ; et X dont les dernières variétés offrent des textes évidemment améliorés pourrait bien être la famille plus récente que signale d’Asson de Saint Gilles. Mais ce ne sont là que des hypothèses ; rien ne permet de dire si Y a été fait d’après Z, ou réciproquement.

Nous avons suivi pour chaque Provinciale le texte d’un seul exemplaire, gardant partout l’orthographe avec ses caprices, modifiant seulement, d’après les autres exemplaires, la ponctuation, lorsque le texte en devenait plus clair. Dans un seul cas, malgré la presque unanimité des exemplaires et des éditions, nous avons modifié une ponctuation assez fréquente dans les ouvrages de cette époque, mais qui répugne trop à nos habitudes modernes, en remplaçant par une virgule le point qui sépare la proposition principale de la proposition subordonnée précédente. Les éditions écrivent en effet : « … et comme ma curiosité me rendoit presque aussi ardent que luy. Je luy demanday… »

P. désigne les variantes tirées des divers exemplaires de l’édition princeps in-4° (1656-1657) ; P’. et P". les variantes des tirages successifs de cette édition, lorsqu’on a pu les déterminer.

A. les variantes communes aux deux éditions in-12 (1657) ; A1 celles qui ne se trouvent que dans la première, A2 celles qui ne se trouvent que dans la seconde.

W. les explications tirées de l’édition latine de Wendrock (1608).

B. les variantes de l’édition in-8° (1659).