Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, II.djvu/588

Cette page n’a pas encore été corrigée


568 ŒUVRES

toutes choses à ce contraires, pour de ladicte rente et pension de sept cens livres par chacun an jouir par ladicte damoiselle donataire sadicte \ie durant, et advenant que icelle, damoiselle vienne à se pourveoir par mariage, et que celuy qu'elle aura espouzé luy survive, jouira aussy sa vie durant seuUement desdicts sept cens livres de rente et pen- sion viagère, et aussy cas advenant que ladicte damoiselle donataire vienne à faire profession en religion, ladicte rente et pension viagère cy dessus constituée cessera du jour de ladicte profession, qui demeurera lors esteinte et admortie ; cette donnation ainsy faicte aux conditions susdictes, et pour le bon amour et affection que ledict sieur donateur a dict porter à ladicte damoiselle donataire sa sœur, et que telle est sa volonté d'ainsy le faire...

Faict et passé es estudes desdicts notaires subzsignez, l'an XVP Ll, le xix* octobre après midy.

��Donation Jaicle par Jacqueline à son frère d'une somme de 8000 livres ioarnoiz^.

20 octobre i65i.

Par devant [Jean de Monhenault et André Guyon], (les) notaires gardenottes du roy nostre sire en Son Chastelet de Paris soubzignez, fut présente damoiselle Jacqueline Pascal majeure...

laquelle volontairement a recongneu avoir donné, ced- dé, transporté et délaissé du tout à tousjours par donna- tion entre vifs, pure et simple et irrévocable, en la meilleure forme que faire se peult, à Biaise Pascal son frère, escuier^ demeurant à Paris en ladicte rue et parroisse, à ce présent et acceptant pour luy et les siens, la somme de huict mil livres tournois à prendre par luy sur tous et chacuns le»

f. Minute chez M« Leroy, boulevard Saint-Denis, g, à Paris; Arch. N. Y i88, f. 333 (^Nole de M. Barroux).

�� �