Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, II.djvu/565

Cette page n’a pas encore été corrigée


LETTRE DE BLAISE PASCAL 545

semetipsum per Spiriturn sanctum. IngrecUens man- dum, dixit : Hostiam nolalsti... Tune dixi : Ecce venio. In capite, etc. « Il s'est offert par le Saint- Esprit*. En entrant au monde*, il a dit : « Seigneur, (( les sacrifices ne te sont point agréables ; mais tu (( m'as donné un corps. » Lors j'ay dit^ : « Me voici, (( je viens pour faire, ô Dieu, ta volonté, et ta loi (( est dans le milieu de mon cœur. » Voilà son obla- tion. Sa sanctification a esté immédiate Me son oblation. Ce sacrifice a duré toute sa vie, et a esté accomply par sa mort. Il a fallu qu'il ait passé par les souffrances, pour entrer en sa gloire*. Et quoiqu'il fust fils de Dieu, il a fallu qu'il ait appris l'obéissance. Mais^ au jour de sa chair, ayant^ crié avec grands cris à celuy qui le pouvoit sauver de^ mort, il a esté exaucé* pour sa révérence ^ » Et Dieu

��1. F Jésus-Christ.

2. G et 1670 donnent cette leçon, tandis que les autres textes por- tent : « Voici que je viens. »

S. G de : 1660 « son sacrifice a suivy immédiatement son obla- tion. »

4. Nonne hœc oporlait pati Chrislum, et ita intrare in gloriam suam? Luc. XXIV, 26.

5. 1670 : « aux jours. »

6. 1670 : « offert avec un grand cry et avec larmes ses prières et ses supplications à celuy qui le pouvoit tirer de la mort, il a esté exaucé dan? son humble respect pour son Père, » — Victor Cousin remarque à ce sujet que Port- Royal substitue la traduction de Lemaistre de Saci à celle de Pascal.

7. G la.

8. G par.

9. Hebr. V, 7-8 : Qui m diebus carnis suœ, preces supplicationesque ad euni. qui possit illum salvum Jacere a morte, cum clamore vaUdo et lacry- mi.: cjjeiens exaudilus est pro sua reverentia. — Et quidem cum esset Filius Dei, didlcil ex lis quœ passus est obedienliam.

II — 35

�� �