Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, II.djvu/56

Cette page n’a pas encore été corrigée


40 OEUVRES

demeure décevante pour la solution du problème que Descartes a soulevé lui-même dès sa lettre du i3 décembre 1647 à Mer- senne : qui a eu l'initiative de l'expérience du Puy-de-Dôme ? qui a parlé le premier, soit dans la chambre de Pascal, rue Brisemiche, soit au couvent des Minimes, de transporter sur une haute montagne le tube de Torricelli ? Suivant le té- moif^nage d'Auzoult, qui nous est rapporté par Gassendi, comme suivant le témoignage de Roberval, de Perier et de Pascal eux-mêmes, Pascal est l'inventeur et l'organisateur de l'expérience. Descartes n'aurait-il fait que lui en garantir le succès, malgré le scepticisme de Roberval ? Et Mersenne, par la suite même de ses recherches sur la pesanteur, n'était-il point, antérieurement aux autres savants, ou concurremment avec eux, conduit à tracer le programme d'une semblable expérience * ?

Du premier texte intéressant cette controverse historique 2,

��1. Voir l'excellent article de Pierre Duhem,dans la Revue générale des sciences, 3o septembre 1906, p. 809: le P. Mersenne et l'Expérience du Puy-àe-Dôme.

2. Voir, après Baillet, loc. cit., qui résume la lettre de Descartes à Mersenne et les deux lettres à Garcavi dont on trouvera le texte plus loin, p. 407-409, le Voyage du Monde de Descartes (par le P. Daniel), 1690, p. 378: « Si cette expérience devoit porter le nom de son Auteur, on eût pu à plus juste titre l'appeler l'Expérience de Descartes. « Cf. Montucla, Histoire des Mathémati- ques, t. II, 1802, p. 2o3; Bossut, Discours sur la Vie et les ouvrages de Pascal, dans l'édition de 1779, t. I, p. 28-27. — Au xix^ siècle la question a été reprise par Millet, Descaries depuis i63j, 1870, p. 2 14, Nourrisson, Pascal physicien et philosophe, 2^ édit., 1888, p. 72-1^5 et p. ii-xxvii (Discussion avec Ernest Havet) ; par Ravaisson, la Phi- losophie de Pascal, apud Revue des Deux Mondes, i5 mars 1887; P^*" Joseph Bertrand, Biaise Pascal, i89i,p. 807 sqq., par Paui Tannery, Descartes physicien, Revue de Métaphysique et de Morale, 1896, p. 485-7 ; par Emile Boutroux, Pascal, 1900, p. 38-42, et par le lieutenant Perrier, apud Hatzfeld, Pascal, Paris, 1901, p. i28-i34. M. Ch. Adam lui a consacré deux articles de la Revue Philosophique (déc. 1887 et janv. 1888), sous le titre Pascal et Descartes. Nous avons insisté sur

�� �