Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, II.djvu/486

Cette page n’a pas encore été corrigée


466 ŒUVRES

robe aux yeux des hommes pour estre enfermé dans le sépulcre, et depuis ce moment personne ne Ta plus vu, mesme après sa résurrection ; car il n'est apparu qu'à ses disciples ^

Cela m'apprend qu'après estre morte au monde, je dois me cacher de luy en sorte qu'il ne me revoye jamais ; et que si je ne puis m'y rendre entièrement invisible, et que la charité m'oblige à me manifester encore à quelqu'un, il faut que ce ne soit qu'à des véritables disciples de Jesus- Christ^. C'est ce que saint Paul m'apprend quand il dit aux chrestiens : Vous estes morts, et vostre vie est cachée, etc. Il ne dit pas : Que vostre vie soit cachée ; ce qu'on auroit pu prendre pour un conseil de perfection, mais il dit po- sitivement : Vostre vie est cachée ; marquant par là que c'est l'estat naturel des chrestiens.

XXXV

Jésus a voulu qu'on l'embaumast peu de temps après sa mort ^, sans qu'il en eust besoin pour empescher la corruption de son saint corps.

J'apprends de là à ne pas me contenter de mourir au monde, mais, quelque vertu que j'aye parla grâce de mon Dieu, à user de toutes les précautions nécessaires pour empescher que je vienne enfin à me corrompre : ce qui arrivera en moy très facilement, si je ne suis toujours ar- mée de myrrhe et d'aloës, c'est à dire de la mortification et de l'oraison.

��1 . « Ils ne sont point du monde, comme je ne suis point du monde. «  Note marginale..

2. Allusion aux vrais disciples dont il est parlé in Joan., YIII, 3i

3. Joan. XIX, 4o.

�� �