Page:Œuvres de Blaise Pascal, II.djvu/485

Cette page n’a pas encore été corrigée


ÉCRIT DE JACQUELINE PASCAL 465

des morts ', neantmoins ils estoient conformes à son estât, parce qu'il estoit effectivement mort.

Cela m'apprend qu'encore qu'il soit vray que je doive tesmoigner par mes habits que je suis morte au siècle, je n'y dois rien avoir de singulier et d'extraordinaire, mais simplement conforme à mon estât présent.

XXXII

Le drap dans lequel on ensevelit Jésus n'estoit pas à

J'apprends de là à ne me pas attacher aux choses qui sont les plus proches de moy, et qui me sont les plus utiles, et à ne les pas regarder comme m'estant propres, mais étrangères.

XXXIII

Jésus fait paroistre qu'il est mort, non seulement par ses habits qui ne sont pas autres que ceux des morts, et par la maison qu'il habite, qui est le sépulcre, mais aussy par toutes les postures de son saint corps.

Gela m'apprend qu'il faut tesmoigner au monde que je suis morte pour luy, non seulement par mes habits et par ma maison, mais aussy par toutes mes actions.

XXXIV

Incontinent après la mort de Jésus, son corps est de-

��I. Faugère omet : dès morts.

1. a Saint Joseph d'Arimathie l'acheta. « Note marginale qui ren- voie à Marc. XV, 46 '> « Joseph autem mercatus sindonem. »

II -30

�� �