Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, II.djvu/423

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
403
PRIVILÈGE POUR LA MACHINE ARITHMÉTIQUE

ont de grands calculs à faire, et à raison de l’excellence de cette invention, Nous avons permis et permettons par ces presentes signées de notre main, audit Sr Pascal fils, et à ceux qui auront droit de luy, des à present et à tousjours, de faire construire ou fabriquer par tels ouvriers, de telle matiere et en telle forme qu’il avisera bon estre, en tous les lieux de notre obeissance, ledit instrument par luy inventé, pour compter, calculer, faire toutes Additions, Soustractions, Multiplications, Divisions et autres Regles d’Arithmetique, sans plume ni jettons ; et faisons tres-expresses defenses à toutes personnes, artisans et autres, de quelque qualité et condition qu’ils soient, d’en faire, ni faire faire, vendre, ni debiter dans aucun lieu de notre obeissance, sans le consentement dudit Sr Pascal fils, ou de ceux qui auront droit de luy, sous pretexte d’augmentation, changement de matiere, forme ou figure, ou diverses manieres de s’en servir, soit qu’ils fussent composes de rouës excentriques, ou concentriques, ou paralleles, de verges ou bastons et autres choses, ou que les rouës se meuvent seulement d’une part ou de toutes deux, ny pour quelque deguisement que ce puisse estre ; mesme à tous etrangers, tant marchands que d’autres professions, d’en exposer ni vendre en ce Royaume, quoiqu’ils eussent esté faits hors d’icelluy : le tout à peine de trois mille livres d’amende, payables sans deport par chacun des contrevenans, et applicables un tiers à nous, un tiers à l’Hostel-Dieu de Paris, et l’autre tiers audit Sr Pascal, ou à ceux qui auront son droit ; de confiscation des Instrumens contrefaits, et de tous depens, dommages et interests. Enjoignons à cet effet à tous ouvriers qui construiront ou fabriqueront lesdits instrumens en vertu des presentes, d’y faire apposer par ledit Sr Pascal, ou par ceux qui auront son droit, telle contremarque qu’ils auront choisie, pour temoignage qu’ils auront visité lesdits instrumens, et qu’ils les auront reconnus sans defaut. Voulons que tous ceux où ces formalitez ne seront pas gardées, soient confisquez, et que ceux qui les auront faits ou qui en seront trouvés saisis soient sujets aux peines et amendes susdites ; à