Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, II.djvu/411

Cette page n’a pas encore été corrigée


LETTRES DE JACQUELINE PASCAL 391

les Princes \ ce que M*" le Garde des sceaux, qui est l'in- terprète de ces paroles royales, expliqua sur le champ ainsy ; en effet, voudriez-vous que si le Roy alloit à Paris qu'on se mist en péril d'y voir 2 armées, l'une au Louvre, et l'autre à Luxembourg pour donner peut estre bataille sur le Pont Neuf? chassez les ennemys du royaume : ce fustla conclusion.

Hier donc MMe* ... aprez avoir fait les excuses de M' le*... ajouta que M' le^ ... luy avoit commandé de dire à la Compagnie qu'on avoit fait courir quelques bruits d'accommodement avec la Cour, mais qu'il n'en feroit jamais qu'à cette condition que le cardinal Mazarin seroit chassé de France, et que pour luy il estoit dans les mesmes sentimens. Cette déclaration pleut beaucoup. M' le *. . . reprit la parole, et dit qu'on faisoit bien veoir que l'armée^ du Mazarin en vouloit à Paris ; car autrement pourquoy s'estre avancez à Palaizeau, sinon pour piller tous les environs de Paris, et empescher par ce moyen qu'on y apportastdes vivres^? On délibéra là dessus, il y eust des voix qui furent d'avis, attendu que le Roy estoit

��Parlement dont la Cour avait ordonné 1' « exil » à Montargis, vide: infra, p. 892, n. 8.

1. Ms : Prince.

2. Ms : duc d'Orléans.

3. Ms : duc d'Orléans. — Voir le Journal du Parlement, p, SSg : « Monsieur d'Elbeuf dit que Monsieur le Prince de Conty avoit remis au lendemain pour adviser à leur deputation. »

l\. Ms : Prince. Il s'agit de Monsieur de Beaufort qui reprit la pa- role après le duc d'Elbeuf (Journal du Parlement, loc. cit.).

5. A : de.

6. Le ravitaillement de Paris était devenu, depuis le départ de la Cour pour Saint-Germain, le problème capital pour les Parisiens. Palaiseau commandait la roule de la Beauce. Palaiseau est cité dan» le Courrier Burlesque apud Moreau, Choix de Mazarinades, t. 11^ i853, p, 107.

�� �