Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, II.djvu/263

Cette page n’a pas encore été corrigée


FRAGMENT D'UNE LETTRE DE PASCAL A M"^" PERIER

Ce I" avril 1648.

  • Nous ne savons si celle cy sera sans fin aussy bien

quelesautres^ mais nous savons bien que nous vou- drions bien t'ecrire sans fin. Nous avons ici la lettre de M. de Saint-Cyran, De la vocation^, imprimée depuis peu sans approbation ni privilège, et qui a choqué beaucoup de monde. Nous la lisons ; nous te l'enverrons après. Nous serons bien aises d'en savoir ton sentiment et celuy de monsieur mon père*. Elle est fort relevée.

��1. Le texte collationné par Faugère, sur le i^r Recueil Guerrier, porte cette note : «Ecrite de la main de Mademoiselle Pascal » {Vide infra, p. 3/|5).Cf, la copie du ms. 12988 f. fr. de la Bibliothèque Natio- nale, p. 359.

2. LeiLi e de messire Jean du Verger de Hauranne, abbé de S^-Cyran, à un Ecclésiastique de. ses amis touchant les Dispositions à la Prestrise. M. DC. XLII. [sans nom d'imprimeur]. Il suffira pour en faire con- naître l'esprit de donner les titres de deux chapitres : « Chap. viii. De la Nécessité d'une véritable vocation de Dieu pour bien entrer dans les ordres et dans les charges Ecclésiastiques. — Chap. xvi. Trois choses qui faisoicnt juger à l'Auteur combien la vraye vocation à la Prestrise et aux charges Ecclésiastiques est rare en ce temps. » La lettre de Saint- Cyran était adressée au curé de Saint-Merry, la paroisse où était alors Pascal : M. Du Hamel, Docteur de Sorbonne (Sur M. Du Hamel, voir Y Appendice du Port-Royal de Sainte-Beuve, 5« édit., t. II, p. 543), les Mémoires d'Hermant, les biographies de Villefore et de Treuvé.

3. Allusion probable aux discussions avec M. Rebours, dont la lettre précédente devait contenir le détail.

4. Gilberte Perier est à Rouen avec Etienne Pascal.

�� �