Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, II.djvu/104

Cette page n’a pas encore été corrigée


88 ŒUVRES

est le sens de robjection, cette presupposition qu'un es- pace est vuide, se destruit soy mesme et se contredict ; mais ce mot de vuide, comme il se prend communément pour un espace invisible tel qu'est l'air ^ : ainsy disons nous d'une bourse, d'un tonneau, d'une cave, d'une chambre et autres semblables, que tout cela est vuide quand il n'y a que Fair ; tellement que l'air, à cause qu'il est invi- sible, se prend pour espace vuide ^ ; mais d'autant qu'il est espace, nous concluons qu'il est corps, grand, petit, rond, carré, et ces diflerences qui ne s'attachent point au vuide, pris pour une privation de tout corps, et par conséquent pour un néant dont Aristote parle, quand il dit : Non entls non sunt diferentiœ^.

Votre 2* objection ne vous donnera pas grand'peine : vous advouërez facilement que la nature, non pas en son total, mais en ses parties, souffre violance par le mouve- ment des unes qui surmontent la résistance des autres ; c'est de quoy Dieu se sert pour l'ornement et la variété du monde.

La 3® que les expériences journalières font paroistre que la nature ne souffre point de vuide, est forte. Je ne croy pas que la quatriesme soit d'aucun physicien.

��I. Le manuscrit porte ici ces mots que Bossut n'a pas reproduits et qui correspondent, semble-t-il, soit à une rature du P. Noël soit à une faute du copiste : un espace pour estre vuide.

1. Cette critique du langage, commune à tous les partisans du plein, se retrouve, développée en termes différents chez Descartes: Principes de philosophie, II, 17, que le mot de vuide pris selon l'usage ordinaire n'exclut point toute sorte de corps.

3. Il s'agit précisément de l'argumentation contre l'existence du vide. Comment le mouvement naturel serait-il possible dans ce qui étant indéterminé et vide ne permet pas la différence du haut et du bas : oiar.zp yào toD (jltj^îvo; ojos-jLia oia-^opâ, ouxto; xai TOu (jltj ôvTOç. Phys. IV, 2i5 a 9. Ed. Prantl, p. 74.

�� �