Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, I.djvu/90

Cette page a été validée par deux contributeurs.
42
BIOGRAPHIES

choses plus au long, en inserant mesme les lettres que nous avons de luy sur ce sujet, et faisant mention de ce qui en a esté imprimé du vivant mesme de ce Mr. Mr de Roannés seroit mesme d’avis que dés à présent sans perdre de temps on dressa un acte par devant notaire par lequel seroit déclaré le veritable sujet de la dispute entre mon oncle et ces Mrs, qu’il signeroit, Mr Arnauld et Mr de Sainte-Marthe, et dont on pourroit se servir en tems et lieu, comme on le jugeroit à propos.

« Mais pour venir à la Vie, ils considerent comme une chose assez facheuse d’imprimer une Vie en ce temps-ci, qu’elles sont devenues si communes que l’on les regarde avec assez d’indifference, parce que l’on s’imagine dans le monde que les parents ne les publient que par une espece d’ambition ou de vanité ; enfin ils disent que cette Vie en l’estat qu’on la donneroit, ne repondroit pas à l’idée que la plus part s’en formeroient d’abord, parce qu’on s’attendroit d’y trouver les particularités des affaires où il a eu part, comme de quelle maniere il entreprit les Provinciales, etc., qui est ce que le monde auroit plus de curiosité de savoir. Toutes ces raisons les ont déterminés à croire qu’il n’est pas à propos de l’imprimer presentement et qu’il ne le faut faire que dans une plus grande necessité ; car ils ne se sont pas beaucoup arrestez à ce que nous leur avons rapporté de Mr Despres, et ils s’imaginent qu’il ajoute peut estre par quelque interest à ce que luy a dit Mr l’abbé d’Aligres[1] et que quand cela seroit, il faudroit tascher et s’en de faire en luy disant qu’il y a desja une partie de cette Vie dans les Prefaces de ses ouvrages[2]… »

Copié sur l’original.

    l’attestation, tant qu’il vivra, ne peut vivre encore longtemps. » Sur Beurrier, voir Jovy, Pascal inédit, 1908, p. 224–226.

  1. M. d’Aligre, curé de Saint-Jacques de Provins, dont le père fut chancelier de 1674 à 1677, est, dit Sainte-Beuve, « un ami de Port-Royal, sans qu’on dise par quelle relation il y tenait. » (Port-Royal, 5 édit., t. V, 359).
  2. Allusion à la Préface des Traités de l’Équilibre des liqueurs et de