Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, I.djvu/89

Cette page a été validée par deux contributeurs.
41
BLAISE PASCAL

Lettre de Mrs Louis et Blaise Perier à Made leur mère.
de Paris ce 8 mars 1677.

« Il y avoit deja quelque temps que nous avions parlé de la vie à ces Mrs ; mais à chacun d’eux separement. Ils ne nous avoient donné aucune reponse positive là dessus ; mais nous avoient tesmoigné que c’estoit une chose de grande consequence et à laquelle il falloit beaucoup penser. Depuis ce temps là s’estant trouvés tous ensemble chez Mr du Bois, ils examinerent fort cette affaire, et conclure à ne point imprimer, pour plusieurs raisons que MM. de Roannés et Nicole nous ont rapportées. Ils convinrent tous qu’il ne falloit pas imprimer la vie, sans y mettre l’article que nous avons dessein d’y ajouter, et qu’ils ont trouvé fort bien ; mais ils croient que cela mesme doit estre une raison pour ne la pas faire paroistre presentement, et dans l’estat où sont les choses, parce que quoy que l’on ne parle pas ouvertement de cette affaire, cela signifieroit neantmoins dans l’esprit de tout le monde que l’on soutient que Mr Pascal ne s’est point retracté du Jansenisme, ce qui seroit faire une profession qui ne seroit pas bien reçue en ce temps cy, et qui pourroit mesme attirer la suppression du livre. Mais comme les choses pourront estre un jour en estat que tous ces inconveniens la ne subsisteront plus, ils croyent qu’il seroit bon de travailler dés à cette heure, à la vie pour la mettre en estat que l’on voudroit qu’elle parut. Et pour la declaration de Mr de St Etienne on n’en parleroit plus de la maniere qu’on avoit projetté, parce qu’apparemment ce ne sera plus du vivant de Mr le Curé de St Estienne[1], mais on y pourroit mettre les

  1. M. Beurrier s’obstina pourtant à ne point mourir. Arnauld écrit à Louis Perier, en mai 1688 : « Vous devez penser à faire plus ample la vie que Madame votre mere a faite de M Pascal. Je sais ce qui vous arrête ; mais le bon homme dont vous n’osez produire