Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, I.djvu/57

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ayant esté averty, craignit pour luy ; et quoyqu’il fut tres asseuré de n’avoir rien dit ny rien fait qui put lui attirer cette disgrace, comme il n’en estoit pas capable, car il estoit tres moderé et tres sage, neanmoins sachant bien que dans ces occasions là on ne peut gueres discerner ceux qui ont tort d’avec ceux qui ne l’ont pas, il crut que le plus seur estoit de se retirer en Auvergne, où il jugeoit bien qu’on n’iroit pas le chercher, et il laissa à Paris ses trois enfants. Ma mere qui estoit l’ainée pouvoit avoir quinze ou seize ans, M. Pascal mon oncle douze ou treize, et ma tante neuf ou dix.

Quelque temps apres, il arriva que M. le cardinal de Richelieu qui aimoit passionnement la comedie prit envie