Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, I.djvu/457

Cette page n’a pas encore été corrigée


RECIT DE DEUX CONFÉRENCES 401

années de la création n'estoit pas clair, et que la Bible estoit obscure en ce point. — On luy dit que ce dont on estoit en doute n'estoit pas considérable sur ung sy grand nom- bre d'années, et que quand au lieu de sept ou huit mille ans, qui est la plus grande durée qu'on luy donne, il en poseroit dix ou douze milles, qu'il seroit encore bien loing de compte. Il se sentit pressé ; et, pour eschapper, il respondit qu'il ne sçavoit pas quand le monde avoit com- mencé, et combien il avoit duré, et que les Chinois avoient des mémoires de 36 mil ans^ Sur cela, l'heure estant desja advancée, on se leva pour se séparer.

Devant que de rompre l'entretien, l'un de la compa- gnie luy demanda si la Vierge, qui estoit produite par le mesme décret, ou ensuitte du mesme décret par lequel J. C. a esté produit, n'avoit ryen contribué à nostre ré- demption ; il respondit qu'elle y avoit contribué par l'obla- tion^ de sa mort et de son obéissance ^ — On luy dit qu'elle pourroit donc estre appelée rédemptrice. — Il dit

��1 . Pascal devait revenir plus tard sur l'Histoire de la Chine : « Mais la Chine obscurcit, dites-vous. — Et je responds : La Chine obscur- cit; mais il y a clarté à trouver ; cherchez-la. » (^Pensées, Sect. IX, fr. 698, page 169 de l'Autographe).

2. Ohlatlon a été rétabli, peut-être de l'écriture de Pascal, à la place d'un mol qui parait être obligation.

3. SUR LA DOUZIEiME :

« Que Jésus Christ et la Vierge ont ensemble offert leur obéissance et leur mort pour la Rédemption des hommes. // déclare : « Qu'il n'y a qu'un seul médiateur de Rédemption qui est Jésus Christ, et quand il dit après quelques Pères que la Vierge eut sou- haitté d'offrir son obéissance et sa mort à Dieu pour la rédemption, ce n'est qu'improprement et par la voye de simple zèle et interces- sion.»

I -26

�� �