Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, I.djvu/449

Cette page n’a pas encore été corrigée


RÉCIT DE DEUX CONFÉRENCES 393

que cela estoit entièrement esloigné du sens de ce Père, et qu'on ne pouvoit comprendre comme il luy donnoit cette explication.— Il respondit qu'on Fexpliqueroit comme on voudroit, mais pour luy qu'il l'entendoit de la sorte. — On laissa ces passages pour luy proposer quelques diffi- cultés que son premier entretien avoit laissées dans les esprits. Mais auparavant un de la compagnie' le prya de le satisfaire sur une difficulté qu'il estimoit très grande et dont il n'avoit encore trouvé aucune solution qui luy eust agréé, s'asseurant que dans ses nouvelles lumières il au- roit trouvé quelques esclaircissements ; il luy demanda donc sy il rendroit bien raison par ses principes pourquoy le pesché d'Adam se communique à toute sa postérité, et non pas les peschez actuels de nos parents, particulliere- ment dans l'oppinion de ceux qui n'admettent point de part\ — Il dit qu'il n'avoit aucun besoin de part dans sa doctrine, que mesme il le' tenoit impossible, et que néant moins il expliquoit cela très facillement. — On le supplia d'en donner sa solution, ce qu'il fist après avoir apporté quelques différences entre le pesché d'Adam et les autres peschés actuels. Il dit qu'il avoit, depuis qu'il estoit en cette ville, faict un petit traitté du pesché originel à la prière d'un de ses amis, où tout ce qui appartient au pes-

��1 On est tenté de songer ici à Pascal. Voir la page 261 du manus- crit des Pensées. Sect. VII, fr. 434 : « H est sans doute qu il n y a rien qui chocque plus notre raison que de dire que le pesché du pre- mier homme ait rendu coupables ceux qui, estant si esloignez de cette source, semblent incapables d'y participer. »

2 Cousin lit pact, et substitue tact. Voir la note dans sa première édition du Récit ^niogra^he (Bibliothèque de l'Ecole des Charles, t. B ,

^ 3 Part, dérivé de parlas, était employé au masculin. La théorie du pari évoque l'idée d'une identité de substance entre les parents et l'enfant.

�� �