Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, I.djvu/259

Cette page n’a pas encore été corrigée


VERS DE JACQUELINE PASCAL 21i

��STANCES A LA RETNE

��POUR REMERCIER S. M. DU BON ACCUEIL Qu'eLLE A DAIGNÉ

faire aux vers precedens, présentées de mesme a. s. m.

Mers chers enfants, mes petits vers, Se peut il rencontrer, dans ce grand univers, Un bien qu'on puisse dire au vostre comparable?

Vous estes remplis de bonheur ;

La reine vous combla d'honneur. Sa Majesté vous fît un accueil favorable.

Sa main daigna vous recevoir, Son œil plein de douceur se baissa pour vous voir^ Vous fustes en silence ouïs de ses oreilles;

Et, par un excez de bonté,

Sans que vous l'eussiez mérité. Sa bouche vous nomma de petites merveilles.

Mais malgré mon sort glorieux, L'extrême déplaisir de ne voir plus ses yeux Rend mon ame aux ennuis incessamment ouverte j

Si bien qu'un moment de plaisir

Ne fait qu'augmenter mon désir Et me laisse un regret esternel de ma perte.

�� �