Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres complètes de Jean-Jacques Rousseau - II.djvu/2

Cette page a été validée par deux contributeurs.


JULIE
ou
LA NOUVELLE HELOÏSE,
ou
LETTRES DE DEUX AMANS,
HABITANS D’UNE PETITE VILLE AU PIED DES ALPES ;
RECUEILLIES ET PUBLIÉES PAR JEAN-JACQUES ROUSSEAU.


Non la conobbe il mondo, mentre l’ ebbe :
Conobbil’io, ch’a pianger qui rimast.

Petr.

Le monde la posséda sans la connaître ; et moi
je l’ai connue, et je reste ici-bas à pleurer.