Page:Œuvres complètes de Frédéric Bastiat, Guillaumin, 4.djvu/351

Cette page a été validée par deux contributeurs.


pression et de spoliation réciproque, mais, au contraire, pour garantir à chacun le sien, et faire régner la justice et la sécurité[1].

  1. Voy. au tome VI, le chap. XVII des Harmonies, et au tome 1er, l’opuscule de 1830, intitulé : Aux électeurs du département des Landes. (Note de l’éditeur)