Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres complètes de Blaise Pascal Hachette 1871, vol1.djvu/436

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


vainqueur de vos ennemis ; les enfans de votre père vous adoreront. Juda, faon de lion, vous êtes monté à la proie, ô mon fils ! et vous êtes couché comme un lion, et comme une lionnesse qui s’éveillera. Le sceptre ne sera point ôté de Juda, ni le législateur d’entre ses pieds, jusqu’à ce que Silo vienne ; et les nations s’assembleront à lui pour lui obéir. »

54. —

Œuvres complètes de Blaise Pascal Hachette 1871, vol1, page 414.jpg

55. — Après que bien des gens sont venus devant, il est venu enfin Jésus-Christ, dire[1] : « Me voici, et voici le temps. Ce que les prophètes ont dit devoir avenir dans la suite des temps, je vous dis que mes apôtres le vont faire. Les juifs vont être rebutés, Hiérusalem sera bientôt détruite : et les païens vont entrer dans la connoissance de Dieu. Mes apôtres le vont faire après que vous aurez tué l’héritier de la vigne. »

Et puis les apôtres ont dit aux juifs : « Vous allez être maudits (Celsus s’en moquoit) ; » et aux païens : « Vous allez entrer dans la connoissance de Dieu. » Et cela est arrivé alors.

56. — Il est non-seulement impossible, mais inutile de connoître Dieu sans Jésus-Christ. Ils ne s’en sont pas éloignés, mais approchés ; ils ne se sont pas abaissés, mais. Quo quisquam optimus est, pessimus, si hoc ipsum, quod optimus est, adscribat sibi.

57. — Preuves de Jésus-Christ. Pourquoi le livre de Ruth conservé. Pourquoi l’histoire de Thamar.

58. — Les juifs, en éprouvant s’il étoit Dieu, ont montré qu’il étoit homme.

59. — Pourquoi Jésus-Christ n’est-il pas venu d’une manière visible, au lieu de tirer sa preuve des prophéties précédentes ? Pourquoi s’est-il fait prédire en figures ?

60. — Sur ce que Josèphe ni Tacite et les autres historiens n’ont point parlé de Jésus-Christ. Tant s’en faut que cela fasse contre, qu’au contraire cela fait pour. Car il est certain que Jésus-Christ a été, et que sa religion a fait grand bruit, et que ces gens-là ne l’ignoroient pas, et qu’ainsi il est visible qu’ils ne l’ont celé qu’à dessein ; ou qu’ils en ont parlé, et qu’on l’a ou supprimé ou changé.

61. — Vocation des gentils par Jésus-Christ. Ruine des juifs et des païens par Jésus-Christ.

62. — Si le diable favorisoit la doctrine qui le détruit, il seroit divisé, comme disoit Jésus-Christ. Si Dieu favorisoit la doctrine qui détruit l’Église, il seroit divisé : Omne regnum divisum[2], etc. Car Jésus-Christ agissoit contre le diable, et détruisoit son empire sur les cœurs, dont l’exorcisme est la figure, pour établir le royaume

  1. Marc, xii, 6.
  2. Luc, xi, 17.