Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres complètes de Blaise Pascal Hachette 1871, vol1.djvu/427

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Le Vieux Testament est un chiffre.

Deux erreurs : 1° prendre tout littéralement ; 2° prendre tout spirituellement.

34. — Figures. Les peuples juif et égyptien visiblement prédits par ces deux particuliers que Moïse rencontra[1] : l’Égyptien battant le juif, Moïse le vengeant en tuant l’Égyptien, et le juif en étant ingrat.

35. — Figuratives. Clef du chiffre : Veri adoratores[2]. — Ecce agnus Dei qui tollit peccata mundi[3].

36. — Saint Paul dit lui-même que des gens défendront les mariages[4], et lui-même en parle aux Corinthiens[5], d’une manière qui est toujours une ratière[6]. Car si un prophète avoit dit l’un, et que saint Paul eût dit ensuite l’autre, on l’eût accusé.

37. — Figuratif. Dieu s’est servi de la concupiscence des juifs pour les faire servir à Jésus-Christ.

Rien n’est si semblable à la charité que la cupidité, et rien n’y est si contraire. Ainsi les juifs, pleins des biens qui flattoient leur cupidité, étoienttrès-conformes aux chrétiens, et très-contraires. Et par ce moyen ils avoient les deux qualités qu’il falloit qu’ils eussent, d’être très-conformes au Messie pour le figurer, et très-contraires pour n’être pas témoins suspects.

38. — La peinture seule de tous les mystères a été déclarée manifestement aux juifs, et par saint Jean, précurseur, et puis les autres mystères ; pour marquer qu’en chaque homme comme au monde entier cet ordre doit être observé.

39. — Ceux qui ordonnoient ces sacrifices en savoient l’inutilité ; et ceux qui en ont déclaré l’inutilité n’ont pas laissé de les pratiquer.

40. — Extravagances des apocalyptiques et préadamites, millénaires, etc. Qui voudra fonder des opinions extravagantes sur l’Écriture, en fondera par exemple sur cela. Il est dit que « cette génération ne passera point jusqu’à ce que tout cela se fasse[7]. » Sur cela je dirai qu’après cette génération, il viendra une autre génération, et toujours successivement. Il est parlé dans les IIes Paralipomènes de Salomon et de roi, comme si c’étoient deux personnes diverses. Je dirai que c’en ètoient deux.

41. — « … Qu’alors on n’enseignera plus son prochain, disant : Voici le Seigneur, car Dieu se fera sentir à tous[8]. » — « Vos fils prophétiseront[9]. » — Je mettrai mon esprit et ma crainte en votre cœur[10]. » — Tout cela est la même chose. Prophétiser, c’est parler de Dieu, non par preuves du dehors, mais par sentiment intérieur et immédiat.

42. — Le règne éternel de la race de David. II Chron., par toutes les prophéties, et avec serment. Et n’est point accompli temporellement : Jérém., xxxiii, 20.

  1. Exode, ii, 11-14.
  2. Jean, iv, 23.
  3. Jean, i, 29.
  4. I Tim., iv, 3.
  5. I Cor., vii.
  6. I Cor., vii, 35.
  7. Matth., I xxiv, 34.
  8. Jérém., xxxi, 34.
  9. Joël, ii, 28.
  10. Jérém., xxxi, 34.