Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres complètes de Blaise Pascal Hachette 1871, vol1.djvu/414

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


que c’est le meilleur. Et c’est ce qui détermine chacun à chaque condition, de serrurier, soldat, etc. C’est par là que les sauvages n’ont que faire de la Provence[1].


82.

Description de l’homme. Dépendance, désir d’indépendance, besoin.


83.

On n’est pas misérable sans sentiment : une maison ruinée ne l’est pas. Il n’y a que l’homme de misérable. Ego vir videns[2].


84.

La nature de l’homme est toute nature, omne animal. Il n’y a rien qu’on ne rende naturel ; il n’y a naturel qu’on ne fasse perdre.

... La vraie nature étant perdue, tout devient sa nature ; comme, le véritable bien étant perdu, tout devient son véritable bien.


85.

Injustice. — La juridiction ne se donne pas pour le juridiciant, mais pour le juridicié. Il est dangereux de le dire au peuple : mais le peuple a trop de croyance en vous ; cela ne lui nuira pas, et peut vous servir. Il faut donc le publier. Pasce oves meas, non tuas[3]. Vous me devez pâture.


86.

La Sagesse nous envoie à l’enfance : Nisi efficiamini sicut parvuli[4].


87.

La vraie religion enseigne nos devoirs, nos impuissances (orgueil et concupiscence), et les remèdes (humilité, mortification).


88.

L’Écriture a pourvu de passages pour consoler toutes les conditions, et pour intimider toutes les conditions.

La nature semble avoir fait la même chose par ses deux infinis, naturels et moraux : car nous aurons toujours du dessus et du dessous, de plus habiles et de moins habiles, de plus élevés et de plus misérables, pour abaisser notre orgueil, et relever notre abjection.


89.

L’Être éternel est toujours, s’il est une fois.


90.

La corruption de la raison paroît par tant de différentes et extravagantes mœurs. Il a fallu que la vérité soit venue, afin que l’homme ne véquît[5] plus en soi-même.


91.

La coutume est notre nature. Qui s’accoutume à sa foi, la croit, et ne peut plus ne pas craindre l’enfer, et ne croit autre chose. Qui s’accou-

  1. On lit encore p. 394 du manuscrit : « Pensées. Tout est un, tout est divers. Que de natures en celle de l’homme ! que de vocations ! Et par quoi hasard chacun prend d’ordinaire ce qu’il a ouï estimer ! Talon bien tourné. »
  2. Jérém. Thren., iii, 1 : Ego vir videns paupertatem meam. « Je suis un homme qui vois quel est mon dénûment. »
  3. Jean, xxi, 17.
  4. Matth., xviii, 2.
  5. Nous disons à présent vécût.