Ouvrir le menu principal
Édition du Centenaire (p. 61-78).

Premier empire colonial français

(1365-1763)


1365


Premiers établissements fondés sur la côte de Guinée : le Petit Paris, le Petit Dieppe.

1402


Jean de Béthencourt, Chambellan de Charles vi, s’empare des Îles Canaries, en opère la conquête en deux ans et s’en proclame souverain.

1488


Jean Cousin part de Dieppe, à la recherche des Indes Orientales.

1503


Paulmier de Gonneville part de Honfleur et débarque au Brésil nommé par lui : terre des perroquets. Il en ramène le fils d’un chef qui s’établit en Normandie et épouse sa fille. — Les Ango à Dieppe.

1504


Denis de Honfleur débarque dans la baie de Bahia.

1508


Thomas Aubert ramène à Rouen sept Brésiliens.

1518


Premier établissement français au Canada.

1520


Douze français accompagnent Magellan autour du monde. — Une compagnie française fonde un établissement en Algérie pour la pêche du corail.

1529


Jean Parmentier, surnommé « il gran capitano francese », explore Sumatra, les Moluques, les Maldives, Madagascar.


1529


Jean iii de Portugal ayant ordonné, en 1523, de couler les navires français dans les eaux brésiliennes, Jean Ango détruit en représailles l’établissement de Pernambouc, capture 300 bateaux, puis remonte le Tage jusqu’à Lisbonne et impose la paix.

1534-35


Jacques Cartier, de Saint-Malo remonte le Saint-Laurent jusqu’au lieu où sera bâti Montréal. — Première association de marchands rouennais pour le commerce du Brésil.

1536


Un traité de commerce franco-turc étend à tout l’empire ottoman les avantages commerciaux déjà concédés aux Français en Égypte.

1537


Une flotte française accomplit le tour de la Méditerranée en faisant escale le long des côtes.

1541-42


Jacques Cartier et Roberval créent deux établissements au cap Breton et dans l’île d’Orléans.

1555


Expédition de Villegageux qui, inspiré par Coligny, se rend à Rio-de-Janeiro et y fonde une colonie mi-protestante, mi-catholique que ne tardent pas à détruire la guerre civile d’une part et les Portugais de l’autre.

1561


La compagnie de négociants marseillais qui a obtenu le privilège de la pêche du corail sur la côte d’Algérie, y bâtit une maison dite « Bastion de France ».

1562


Expédition organisée par Coligny et confiée à Jean Ribaud, de Dieppe, à destination de la Floride. Ribaud débarque au nord et nomme le pays : Caroline, en l’honneur de Charles ix.

1564


Nouvelle expédition confiée au poitevin Laudonnière.

1565


Sept navires envoyés dans la Caroline sous le commandement de Jean Ribaud. Les Espagnols s’emparent du fort Caroline, dispersent les vaisseaux et forcent Ribaud à capituler près de San Augustine. Massacre de 900 français.

1567-68


Charles ix n’ayant pas le loisir de les venger, de Gourgues, gentilhomme de Mont-de-Marsan, part de Bordeaux avec 200 hommes et débarque en Floride. Il fait sauter le fort, massacre 400 Espagnols et revient en France.

1582


Des Normands, chassés de Guinée par les Portugais occupent l’emplacement de Saint-Louis du Sénégal.

1588


Henri iii concède à trois neveux de Cartier le privilège du commerce des pelleteries au Canada.

1591


Exploration des îles Saint-Pierre et Miquelon qui feront partie de la Nouvelle France.

1598


Henri iv nomme lieutenant général pour l’Amérique le marquis de la Roche qui se ruine dans une entreprise hasardeuse.

1599


Fondation d’une compagnie de commerce pour le Canada et l’Acadie.

1600


Fondation de trois compagnies visant Sumatra et Java, les pays Barbaresques et les « mers orientales ».

1601


Des marins dieppois fondent un premier établissement français à Madagascar.

1602


De Chastes, gouverneur de Dieppe, fonde une compagnie de commerce entre gentilhommes et négociants de Rouen et de La Rochelle.

1603


Premier voyage de Champlain en Amérique.

1604


Henri iv fonde une compagnie de commerce pour l’Inde. — Adalbert de La Ravardière, cadet de Gascogne, reconnaît les côtes de la Guyane et prend possession du pays au nom du roi de France.

1605


Second voyage de Champlain ; fondation de Port-Royal en Acadie et exploration des côtes.

1608


Fondation de Québec par Champlain.

1611


Fondation du fort du Saut Saint-Louis, au Canada, par Champlain.

1614-15


Découverte des lacs Huron, Michigan et Supérieur par Champlain. — Fondation de la compagnie de la Nouvelle France entre gens de Saint-Malo, Rouen et La Rochelle.

1626


Un groupe de colons rouennais s’établissent en Guyane. — Fondation de la compagnie « des Îles de Saint-Christophe, la Barbade et autres à l’entrée du Pérou ».

1627


Fondation de la compagnie des Cent associés pour le commerce du Canada.

1628-29


Les Anglais ayant, pendant la régence de Marie de Médicis, ravagé l’Acadie, s’attaquent au Canada et s’emparent de Québec.

1631


Traité de commerce avec le sultan du Maroc. Consulats à Marrakech et à Saffy.

1632


Paix de Saint-Germain ; les Anglais rendent le Canada. — Rigaud, de Dieppe, débarque à Madagascar pour y fonder un établissement.

1633


Des compagnies françaises se forment pour faire le commerce au Sénégal et en Guinée.

1635


Fondation de Saint-Pierre de la Martinique. D’Enambuc et ses compagnons prennent, vers ce temps, possession de Saint-Christophe, de la Guadeloupe, de la Martinique. Des boucaniers français s’établissent à Saint-Domingue. — Fondation d’une compagnie dite des « Îles d’Amérique ».

1638


Un marin français « prend possession » de l’Île Bourbon.

1640


Traité avec le dey d’Alger ; stipulant divers avantages pour le commerce français.

1642


Richelieu ayant fait occuper l’Île Bourbon et ratifié les initiatives privées à Madagascar, il est constitué après lui une « compagnie de l’Orîent » pour le commerce de l’île ; Pronis, agent de la compagnie s’y installe. — Occupation de Ste Marie de Madagascar. — Fondation de Fort-Dauphin. — Trois cent colons partis de Dieppe s’établissent en Guyane dans l’île de Cayenne.

1648


La compagnie de Madagascar y envoie de Flacourt, un de ses directeurs.

1651


Fondation de la compagnie de la France équinoxiale pour le commerce de la Guyane.

1656


Jean Bourdon découvre la baie d’Hudson.

1660


Fondation d’une compagnie de commerce, dite de la Chine, qui sera réorganisée en 1698 et 1712.

1661


Fondation de Montréal.

1662


Le Canada devient possession de la Couronne. — Expédition du duc de Beaufort avec 93 vaisseaux et 6.000 hommes contre les pirates algériens ; tentative de débarquement à Djidjelli.

1663


Premiers forts élevés sur les rivages de la baie d’Hudson.

1664


La compagnie des Cent associés ayant été dissoute, le monopole du commerce au Canada est attribué à la compagnie des Indes occidentales. — Colbert fonde la Compagnie des Indes orientales qui sera la plus importante des Compagnies françaises. Madagascar lui est attribuée sous le nom de France orientale, mais le nom d’île Dauphine prévaut. — Une expédition française conduite par de la Barre reprend possession de Cayenne où s’étaient établis les Hollandais.

1665


Le bey de Tunis concède des avantages commerciaux à la France et reconnaît la préséance du consul français sur les consuls des autres puissances à Tunis. — D’Ogeron prend aux Espagnols la partie occidentale de St-Domingue.

1666


Au Canada, le marquis de Tracy vient à bout des Iroquois alliés des Anglais. L’intendant Talon réclame et obtient l’abolition du monopole. Les soldats du célèbre régiment de Carignan reçoivent des facilités pour se fixer au Canada.

1667


Traité de Bréda ; l’Angleterre rend l’Acadie. — Quelques aventuriers s’enfoncent dans le Far-west et atteignent les Montagnes rocheuses.

1668


Fondation du comptoir de Surate, premier établissement français dans l’Inde, par Caron, un des directeurs de la compagnie et du comptoir de Mazulipatam. — Le père capucin Honoré négocie un traité de commerce franco-persan. — Fondation d’une compagnie du Nord pour le commerce des bois et goudrons de Norvège.

1670


Fondation d’une compagnie du Levant pour le commerce des soieries et cotons d’Asie Mineure.

1671


Cavelier de la Salle descend l’Ohio et atteint le Mississipi. — Fondation d’un premier village à l’île Bourbon. — Établissement fondé à Whydah (Dahomey).

1672


Une escadre française s’empare de San Thomé, sur la côte de Coromandel. — Le comte de Frontenac, gouverneur du Canada.

1673


Louis Jolliet, le père Marquette et cinq Français descendent le Wisconsin, puis le Mississipi jusqu’à l’Arkansas. — Fondation d’une Compagnie du Sénégal pour la traite des noirs, réorganisée en 1679 et 1696.

1674


Fondation de Pondichéry ; Martin, gouverneur français (1671-1701). Édit par lequel le roi déclare unis au domaine de la Couronne le Canada et les Antilles.

1678


D’Estrées enlève Tabago aux Hollandais.

1679


La Salle atteint à nouveau le Mississipi en descendant l’Ohio.

1681


La Salle descend tout le cours du Mississipi avec 23 Français et 25 Indiens dans des canots en écorce.

1682


La Salle atteint le delta et prend possession de la « Louisiane » au nom de Louis xiv (9 avril). — Bombardement d’Alger par Duquesne en représailles des actes de piraterie des deys algériens. — Aux Antilles, depuis 1661, on a occupé Sainte-Lucie, Grenade, la Dominique, St-Barthelemy. Colbert a protégé les flibustiers de Saint-Domingue et enlevé aux Espagnols la partie occidentale de l’île où Ogeron de Boire cherche à fonder une colonie modèle. — De Saint-Domingue une expédition dirigée sur Panama a tenté de s’établir dans l’isthme.

1683


Mort de Colbert et apogée du premier empire colonial français.

1685


Louis xiv envoie une mission de Jésuites français à Pékin. — Des forts français créés à Détroit et à Niagara.

1686


Malgré les insuccès des essais colonisateurs de la compagnie de Madagascar, Louis xiv réunit officiellement l’île à la France. Pendant 60 ans aucun établissement nouveau ne sera tenté, mais les navires français continueront à trafiquer sur les côtes sans que les autres nations essaient d’y prendre pied. — Une mission siamoise est envoyée à Louis xiv pour demander alliance et protection.

1687


Cavelier de la Salle recherche, par mer, l’embouchure du Mississipi. Il est tué et dépouillé par son escorte.

1688


Fondation de Chandernagor. — Bombardement d’Alger par d’Estrées. — La Mothe-Ayron explore le cours de l’Oyapock.

1690


Les Anglais, profitant de la guerre de la ligue d’Augsbourg, s’efforcent de prendre Québec et sont battus sous les murs de la ville. — Les Hollandais prennent Pondichéry qu’ils rendront à la paix.

1697


Les Anglais enlèvent l’Acadie et échouent devant le Canada défendu par le marquis de Vaudreuil.

1699


Le Moyne d’Iberville jette l’ancre devant Biloxi et quelques jours plus tard trouve les bouches du Mississipi, en vain cherchées par La Salle.

1699-1700


Les Français fondent à Biloxi le premier établissement français sur le golfe du Mexique.

1700


Le Sueur remonte la Mississipi jusqu’au saut Saint-Antoine et construit un fort sur la rivière Saint-Pierre ; Bienville explore la Rivière rouge ; fondation de la mission de Kaskakias sur le Mississipi.

1701


Fondation du comptoir de Calicut ; Pondichéry devient la capitale de l’Inde française ; Martin, premier gouverneur général (1701-1706).

1702


Fondation de Mobile (Alabama) par les Français sur l’ordre de d’Iberville, gouverneur de la Louisiane.

1707


À la mort de l’empereur Aureng Zeb qui tenait en respect les négociants anglais, hollandais et portugais, les compagnies anglaise et française émancipées commencent à devenir puissances territoriales et leur rivalité s’accentue. — André Brüe, gouverneur du Sénégal (1707-1723), jette les bases de la prospérité de la colonie.

1713


Traité d’Utrecht ; Louis xiv cède Terre-Neuve, l’Acadie et les territoires de la baie d’Hudson, ainsi que la partie de la Guyane aux limites mal définies, limitrophe du Brésil. — La compagnie d’Afrique fonde des comptoirs à Bône et à Collo.

1714-15


Juchereau de Saint-Denis passe de la Rivière rouge au Rio grande.

1716-17


Fondation du premier poste des Natchitotchez en Louisiane.

1717


La compagnie d’Occident décide la fondation de la Nouvelle-Orléans et on désigne les fonctionnaires ; les travaux sont commencés l’année suivante.

1719


Prise de Pensacola aux Espagnols de Floride par les troupes françaises de la Louisiane ; La Harpe remonte la Rivière rouge. — La compagnie d’Afrique est absorbée par la compagnie des Indes réorganisée.

1720


Fondation de Louisbourg dans l’île du Cap Breton. — Deux expéditions françaises sont organisées en vue de prendre possession du Texas.

1721


Les Français de Bourbon occupent l’île Maurice abandonnée en 1712 par les Hollandais et la nomment, île de France. Le roi la concède à la compagnie des Indes orientales. — La Nouvelle Orléans est érigée en capitale de la Louisiane ; La Harpe explore l’Arkansas.

1722-28


Bourgmont explore le Missouri et fonde le fort d’Orléans.

1725


Occupation de Mahé où existe un comptoir depuis 1722.

1729


Le sergent La Haye, parti de la Guyane, explore le Haut Yari, découvre et reconnaît la chute redécouverte plus tard par Crevaux et baptisée par lui : chute du désespoir.

1735


Mahé de La Bourdonnais, gouverneur de l’île de France pour la compagnie des Indes, met l’île en valeur, construit des routes, des ports et développe la culture.

1736-43


La Verandrye explore le nord des Grands lacs et reconnaît les Montagnes rocheuses.

1739


Dumas, gouverneur dans l’Inde (1735-41), fait reculer les Mahrattes et est créé nabab par le Grand mogol. — Acquisition de Karikal.

1741


Dupleix, gouverneur de Chandernagor, est nommé gouverneur général. — Création des Cipayes par Dupleix.

1744


Le nombre des colons canadiens, depuis 1713, s’est élevé de 25.000 à 50.000. Une ligne de forts a été établie sur l’Ohio pour unir le Canada à la Louisiane.

1746


La Bourdonnais amène des renforts improvisés à Dupleix, menacé dans Pondichéry ; prise de Madras. La bataille de San Thomé (4 nov.), où 230 Français et 700 Cipayes l’emportent sur 100.000 Hindous, ruine le prestige des armées indigènes en montrant la supériorité militaire des Européens.

1748


Pondichéry assiégée par les Anglais. Victoire de Dupleix. Par le traité d’Aix-la-Chapelle, Louis xv qui fait la guerre « en roi et non en marchand », restitue Madras ; les Anglais rendent Louisbourg pris par eux en 1741.

1749


Poivre, agent de la compagnie française des Indes, fonde un établissement en Indo-Chine, dans la baie de Tourane.

1750


Guerre pour la succession du Dekkan et du Carnatic. Dupleix, La Touche et Bussy écrasent la cavalerie mahratte dans quatre batailles. Dupleix, à l’apogée de sa puissance, obtient la cession de cinq provinces dont il forme un véritable royaume, sur la côte orientale. Les Anglais n’ont plus guère que Madras. Leurs intrigues à Versailles. — Fondation de Yanaon. — À Madagascar, la reine Béty, épouse du sergent français La Bigorne, reconnaît le protectorat de la France et lui donne l’île de Sainte-Marie (1750-1767).

1754


Rappel et disgrâce de Dupleix. Godeheu, son successeur, signe avec les Anglais un traité par lequel les compagnies rivales renoncent à leurs possessions et s’interdisent d’intervenir dans les affaires de l’Inde.

1755


Au Canada, Vaudreuil repousse les assaillants du fort Duquesne (Pittsburg).

1756


Montcalm amène des renforts. Prise des forts Ontario et Oswego. Les Indiens alliés de la France attaquent la Nouvelle Angleterre.

1757


Prise de Chandernagor par Clive.

1758


Les Anglais ayant porté leurs forces à 80.000 hommes, prennent les forts Louisbourg et Frontenac. Montcalm remporte sur eux la victoire de Carillan. — Les Anglais s’emparent du Sénégal.

1759


Bataille des plaines d’Abraham ; mort de Wolfe et de Montcalm. Capitulation de Québec.

1760


Au Canada, M. de Lévis défend les forts ; ils succombent l’un après l’autre. — Dans l’Inde, Bussy est fait prisonnier au combat de Vandavachi.

1761


Lally Tollendal, successeur de Godeheu, capitule dans Pondichéry.

1763


Traité de Paris. Les Anglais rendent démantelées Pondichéry et Chandernagor, mais la France perd le Canada, la vallée de l’Ohio, la Louisiane, Saint-Vincent, la Dominique et le Sénégal.