Ouvrir le menu principal
Napoléon le PetitOllendorftome 7 (p. 174).

Livre huitième - Le Progrès inclus dans le coup d’État


Ce qu’ont fait les ministres, l’armée, la magistrature et le clergé

Ah ! quelle chose frappante et quel enseignement ! Erudimini, dirait Bossuet.

Les ministres se sont figuré qu’ils dissolvaient l’Assemblée ; ils ont dissous l’administration.

Les soldats ont tiré sur l’armée et l’ont tuée.

Les juges ont cru juger et condamner des innocents ; ils ont jugé et condamné à mort la magistrature inamovible.

Les prêtres ont cru chanter un hosanna sur Louis Bonaparte ; ils ont chanté un De profundis sur le clergé.