Modernités/Mondains/I

E. Giraud et Cie, éditeurs (p. 25).
◄  Coquines
II  ►


MONDAINS


I


Charmant, en habit rouge et le clair bas de soie
Bien tiré, le vicomte, à sa glace attardé,
Sourit et l’œil brillant, légèrement fardé,
Tend sous le gilet blanc l’épais plastron qui ploie.

Héros, il met ce soir le Royal-Club en joie,
Car Gom-Gom a trahi le secret demandé,
Et chacun sait ici qu’au souper commandé
Chez Bignon cette nuit, s’offrant vivante proie,
La belle madame Erns, la femme du banquier,
Pour lui plaire habillée en garçon pâtissier,
Servira le dessert…
Servira le dessert…Un caprice du maître.

Et lui, qui sait la dame amoureuse à lier,
Vient d’écrire au mari :
Vient d’écrire au mari :« Veuillez faire remettre
« Cinq cents louis au porteur et gardez à souper
« Cette nuit madame Erns, qui va se compromettre. »