Ouvrir le menu principal

Wikisource β

Lettre de Louis-Honoré Fréchette à Alphonse Desjardins 1874-07-17

Québec 17 Juillet 1874


Mon cher Desjardins,

J’espère que tu feras savoir à Riel qu’il n’y a pas un mot de vrai dans ce que rapporte l’Echo de Lévis. Tu connais mes opinions, tu sais que je suis incapable d’une pareille bêtise. Si je savais où est Riel je lui écrirais moi-même.

Quant à l’article du Nouveau-Monde, il est écrit sur un ton peu charitable, mais je suis sûr non seulement que ce n’est pas toi qui l’as écrit, mais qu’il a été publié à ton insu. Il n’y a rien d’étonnant à ce que l’Echo de Lévis me calomnie aujourd’hui, il ne fait que cela depuis trois ans. Lui qui a affirmé que j’avais prêché avec Chiniquy peut bien dire que j’ai traité Riel de lâche.

Tout à toi
Fréchette