Ouvrir le menu principal

Les jeux olympiques de Londres (lettre de Coubertin)

L’Intransigeant11 juillet 1907 (p. 4).

Les Jeux olympiques de Londres



Une lettre du baron de Coubertin

Je reçois du baron Pierre de Coubertin la lettre suivante qui remet au point des inexactitudes qui se sont glissées dernièrement dans la presse sportive.

« Mon cher monsieur de Lafreté,

« Il a été de nouveau publié ces temps-ci, à propos des jeux olympiques de Londres, des notes tendancieuses plus ou moins erronées. On a parlé, d’autre part, d’un comité nouveau destiné à amener la participation des sports français aux expositions étrangères ou aux concours ayant lieu à cette occasion… Nous ne pouvons passer notre temps à relever toutes les erreurs volontaires ou non. Afin d’éviter toute confusion, j’ai recours à vous pour faire connaître une fois pour toutes que, conformément à l’article 8 des règlements généraux de l’olympiade de Londres, pourront seuls être admis les engagements de concurrents français qui auront été acceptés et transmis par le comité olympique français dont M. le baron de Courcel, ancien ambassadeur de France à Londres, est président d’honneur et que j’ai l’honneur de présider.

« Je vous prie d’agréer, cher monsieur de Lafreté, mes sentiments les meilleurs.

« Pierre de Coubertin ».

Il est certain que le baron de Coubertin et le comité olympique, auxquels on doit la renaissance des jeux olympiques, ont bien le droit de régler les choses comme ils l’entendent.

G. de L.