Les députés de la région des Trois-Rivières (1841-1867)/ROSS, John-Jones

VI

L’Hon. John-Jones Ross


(1833-1901)




Fils de George McIntosh Ross, marchand faisant du commerce avec les Antilles, et de Marie-Louise  [1] Gouin, le docteur Ross naquit à Sainte-Anne de la Pérade le 16 août 1833. Il fit son cours classique au séminaire de Québec, ses études médicales sous le docteur Carter, fut gradué, en 1852, de l’École de Médecine et de Chirurgie de Montréal et s’établit à Sainte-Anne.

Le docteur Ross représenta le comté de Champlain à l’Assemblée législative du Canada, du 13 juillet 1861 au 1er juillet 1867.

Le 3 septembre 1867, il fut réélu député de Champlain à la Chambre d’assemblée de la province de Québec, mais il ne conserva son mandat que jusqu’au 2 novembre suivant. Il avait aussi été élu représentant du même comté à la Chambre des Communes le 9 du même mois. Il se retira le 2 janvier 1874 lorsque le double mandat fut aboli.

M. Ross fit partie du Conseil législatif, comme représentant de la division de Shawinigan, du 2 novembre 1867 au 4 mai 1901, date de sa mort. Il fut président de cette Chambre, du 27 février 1873 au 22 septembre 1874.

Le docteur Ross fut appelé à faire partie de l’exécutif de la province de Québec, le 27 février 1873, en sa qualité de président du Conseil législatif. Il conserva ce poste jusqu’au 22 septembre 1874, et le reprit de nouveau le 27 janvier 1876. Il le garda jusqu’au 8 mars 1878, quand le lieutenant-gouverneur Luc Letellier de Saint-Just renvoya le ministère de Boucherville et invita M. Henri-Gustave Joly à former un nouveau ministère. Mais le nouveau gouvernement fut lui-même renversé par un vote de l’Assemblée et démissionna le 30 octobre de l’année suivante.

De nouveau ministre dans le ministère Chapleau, d’abord comme président du Conseil législatif, du 30 octobre 1879 au 5 juillet 1881, puis comme commissaire de l’Agriculture et des Travaux Publics, de cette dernière date jusqu’au 4 mars 1882, il occupa le même poste dans le ministère dont il fut le chef, du 23 janvier 1884 au 23 janvier 1887.

Le 12 avril 1887, le docteur Ross était fait sénateur et le 14 septembre 1891, il devenait président de la Chambre haute. Il conserva cette présidence jusqu’à l’avènement des libéraux au pouvoir, en juillet 1896, et fut ministre sans portefeuille dans le ministère Tupper, du 1er mai au 8 juillet 1896.

Le docteur Ross servit dans la milice en qualité de chirurgien major au premier bataillon du comté de Champlain.

L’honorable M. Ross décéda le 4 mai 1901 et ne laissa pas de postérité.

Il avait épousé, le 8 août 1854, Marie-Arline, fille du lieutenant-colonel Joseph-Édouard Lanouette et d’Antoinette-Adélaïde Pezard de Champlain.

Il fut président du collège des médecins et chirurgiens de la province et vice-président, en 1875, du chemin de fer de la Rive Nord connu plus tard sous le nom de Québec, Montréal, Ottawa et Occidental. C’est maintenant la ligne principale du Pacifique Canadien entre Québec et Montréal.

Le docteur Ross était un grand propriétaire et il s’occupa beaucoup d’agriculture, s’efforçant de faire partager ses goûts et ses connaissances à ses électeurs. Il fut président de la Société d’Agriculture du comté de Champlain et membre du Conseil d’Agriculture de la province, de 1862 à 1890.

  1. C’est le prénom donné par le Parliamentary Companion, le Dictionnaire de Wallace, et autres biographes.

    F.-L. Desaulniers, dans sa généalogie de la famille Gouin l’appelle Éloise. Elle était la fille d’Antoine, frère de Louis-Joseph, député de Saint-Maurice.