Les Petites Comédies du vice/Le général Public

Les Petites Comédies du viceC. Marpon et Flammarion (p. 269-285).


POUR LA GALERIE


Chavette-legeneral1.png


LE GÉNÉRAL PUBLIC
(POUR LA GALERIE)


Le premier monsieur commanda :

— Garçon, un beefsteak.

Aussitôt son voisin s’écria

— Vous m’en donnerez un aussi.

— Aux pommes.

— Le mien au cresson.

— Pas cuit.

— Très cuit.

Alors le monsieur du beefsteak pommes pas cuit se tourna vers le monsieur du beefsteak cresson très cuit, et, d’un ton furieux, lui dit :

— Vous moquez-vous de moi ?

— À quel propos ? lui répliqua l’autre.

— Je demande mon beefsteak aux pommes, vous le criez au cresson ; je le veux pas cuit et vous l’exigez très cuit. C’est donc un parti pris de me chercher querelle ?

— Permettez… je…

— Ou vous affectez de ne rien faire comme les autres ! vous êtes un original !

Très-Cuit, fort de son innocence, croyant avoir affaire à un voisin déjà ivre, voulait feindre de n’avoir pas entendu, quant tout à coup retentit dernière lui un vigoureux :

Hum ! hum !

Il se retourna et reconnut le général Public qui dînait à une table voisine.

— Connaissez-vous ce général Public ?

Un gros homme curieux, bavard, médisant, allant colporter partout les plus incroyables niaiseries dont il se fait l’écho.

On le méprise, mais on le salue ; on est aux petits soins pour lui plaire et attirer son attention. — Capricieux et bête, le général Public est cruel et exigeant. — Combien étaient nés forts et vaillants qui sont morts ignorés et rompus faute d’avoir voulu céder le pas ou tirer humblement leur chapeau à cet important personnage.

Bref, quand il entendit la phrase : « Vous êtes un original ! » le général Public, qui savourait une magnifique sole au vin blanc, leva vivement la tête, et la face empourprée, l’œil fixe, il envoya son robuste :

Hum ! hum !

Certes, il n’y avait pas de quoi fouetter un chat.

Mais l’infortuné Très-Cuit, naguère si pacifique, se dit aussitôt :

— Je ne puis reculer : le général Public, qui a tout entendu, irait clabauder.

Alors, se retournant vers Pas-Cuit :

— Votre carte, je vous prie ; voici la mienne.

L’échange eut lieu, et chacun d’eux lut le nom inscrit. Ils étaient deux cousins germains, qui, après une absence de vingt ans, pendant laquelle ils avaient échangé cent lettres d’amitié, s’étaient donné rendez-vous dans ce restaurant, où ils s’attendaient mutuellement faute de se reconnaître.

Chacun d’eux eût embrassé l’autre, mais le général était là qui les fixait de ses gros yeux ronds en continuant ses : Hum ! Hum !

Aussi chaque adversaire, du ton le plus sec, et en posant devant le général, dit à l’autre :

— À demain, monsieur !

À la porte du restaurant, Pas-Cuit pensait ainsi :

— Mon cousin m’a appelé « original », ce qui n’a jamais été une injure ; il ne m’en veut pas et je n’ai aucune raison de le haïr. À cause du général Public, nous nous sommes bêtement laissés aller à faire de la dignité ; mais je vais consulter Tripotot, qui a eu vingt duels ; c’est un délicat d’honneur qui arrangera l’affaire en douceur.

Tripotot, ce délicat d’honneur qui avait eu vingt duels, ne s’était jamais battu et n’avait même pas l’envie de se jamais battre.

Seulement, il avait eu la chance d’être témoin dans vingt rencontres rendues notoires par les journaux et les débats judiciaires ; et le rôle passif qu’il y avait joué avait pris, dans le souvenir confus des gens, un caractère plus crâne ; aussi disait-on de lui :

— Tripotot ? mais, attendez donc, il a eu des duels à foison : j’ai vu son nom dans plus de cinquante affaires ; méfiez-vous, c’est une fine lame.

Pas un duel ne pointait sans que déjà l’un des futurs combattants ne se fût dit :

— Tripotot doit s’y connaître, je le prendrai pour témoin.

Et chacun allait naïvement grossir la réputation meurtrière de Tripotot, qui ne lâchait jamais une occasion de corser sa renommée.

— Quand il t’a appelé « original », quel était son maintien ? demanda Tripotot.

— Il était assis.

— Fâcheux !!! signe de mépris, l’honneur est engagé ! Autre point très important ; quelle intonation a-t-il donnée à cette injure ?

— Aucune, il avait la bouche pleine.

— La bouche pleine !!! tu en es sûr ?

— Dame il n’avait pas la bouche pleine comme quand on dit : « j’ai la bouche pleine », mais enfin il avait la bouche pleine.

— Triste ! triste ! l’honneur est de plus en plus engagé ! impolitesse évidente et prouvant bien l’intention de l’insulte.

— Mais « original » n’a jamais été une insulte.

— C’est selon, ne t’y trompe pas. Que quelqu’un te dise : « Vous êtes un original, et je voudrais que vous vous désoriginalisassiez, » là c’est un vœu, un désir, qui n’a rien d’insolent ; mais le mot « original » dit par un homme la bouche pleine et assis, diable, c’est bien différent ! l’honneur est complètement engagé !

— Mais, dans ce cas, qu’appelles-tu l’honneur ?

— Parbleu ! l’honneur, c’est l’honneur, il n’en est pas deux, j’imagine !

— Ah !

Au même instant, on entendit retentir dans la rue le : « Hum ! hum ! » du général Public, qui passait sous les fenêtres.

— Tu le vois, il n’y a pas à reculer, le Public s’impatiente.

— Je me bats donc pour lui ?

— Précisément.

— Alors, ce n’est plus pour l’honneur ?

— C’est justement à cause du général Public que l’honneur se trouve si gravement engagé !

À ce moment entra Carubic, autre étoffe à témoin.

Un bien terrible homme que ce Carubic !!!

C’était lui qui avait expédié le gros-major prussien, un colosse qui pesait cinq cents livres et broyait des écus entre ses doigts.

Un jour, le Prussien avait dit :

— La pluie va continuer jusqu’à ce soir.

Le susceptible Carubic, qui n’avait pas de parapluie, crut deviner une intention railleuse contre sa situation. De mot en mot, l’affaire, qui s’envenima, fut close par une provocation. Entre deux pareils fanatiques de l’honneur, un duel ne pouvait se terminer par une piqûre, c’était un combat sans merci, c’était la mort !

Ils se rendirent au pôle Nord, au milieu des glaces, pour être plus à l’aise et loin des gendarmes. À cinq pas, chacun devait essuyer quatre fois le feu d’un revolver à six coups ; total : vingt-quatre balles !

Au premier coup, l’arme de Carubic éclata.

Le major logea ses six jolies balles dans le ventre de son adversaire, pour premier plat ; mais, comme il allait charger le second service, Carubic empoigna par les cuisses le gros-major, qui pesait cinq cents livres, le souleva de terre et — hein ! — le déchira en deux jusqu’au cou !

Puis il le laissa sur un glaçon et revint en France, où ce terrible duel, sans témoins, serait resté inconnu si Carubic n’avait bavardé, N’oublions pas d’ajouter qu’il était né en Gascogne.

Quand on lui disait :

— X… t’a giflé, et tu n’as rien dit.

— Z… t’a donné son pied au… et tu t’es simplement écrié : « Ô ma mère ! »

Il vous répondait gravement avec un sourire de douloureux regret :

— Depuis l’affaire du gros-major, j’ai fait serment de ne plus me battre en duel.

Il allait êtres le second témoin de Très-Cuit.

— Voici la situation en deux mots, lui dit Tripotot : notre ami a été appelé « original » par un monsieur qui avait la bouche pleine et était assis.

— Assis !… Quand s’est-il levé ?

— Aussitôt après la provocation.

— Ce qui prouve qu’il était venu dans l’intention de nous insulter ; l’honneur est non-seulement engagé, il est même compromis, décida net Carubic.

— Heureusement que notre position d’insulté nous donne le choix des armes, ajouta Tripotot.

— Prenez le pistolet, j’y suis excessivement adroit, s’écria Très-Cuit.

— Impossible alors !… ton adresse nous empêche de prêter les mains à un assassinat.

— Mais je ne sais pas tenir une épée !

— C’est malheureux !… mais notre honneur nous défend d’autoriser le pistolet.

— Alors, qu’entendez-vous par le choix des armes ?

Carubic fut beau de susceptibilité :

— Pas d’observations ! Tu nous a constitués, oui ou non, les gardiens de ton honneur ; si c’est oui, repose-toi donc sur nous.

Après les avoir quittés, Très-Cuit se disait :

— Ah çà ! ils m’ennuient avec leur honneur à toutes sauces, surtout pour une niaiserie pareille ! Et comme il se trouvait dans le passage Jouffroy, il alla s’y poster à l’entrée.

Il arrêta le premier passant :

— Monsieur, lui dit-il, comment comprenez-vous le point d’honneur ?

C’était un commis de nouveautés, qui répondit :

— C’est de couler à la pratique une marchandise passée de mode.

Un autre lui dit :

— C’est de mourir pour son drapeau.

Puis un autre :

— C’est de payer l’échéance.

Le suivant répliqua :

— C’est de ne pas bavarder sur le compte des camarades devant les juges.

Très-Cuit, fort embarrassé, murmurait chacune de ces différentes réponses :

— Ce n’est pas là précisément mon cas. J’ai fort envie d’envoyer tout au diable !

Mais, à ce moment, il vit passer devant lui le gros général Public, dont l’œil dédaigneux le fixait d’une manière étrange.

Il poussait en même temps un « Hum ! » des plus sévères qui semblait vouloir dire :

— Quoi ! encore en vie ?

— Maudit Public ! gronda Très-Cuit, sans lui je serais à rire avec mon cousin, au lieu de paraître avoir soif de son sang… que je sais être gâtée dès l’enfance.

Il se rendit chez le maître d’armes Picraide et lui expliqua la chose.

— Très bien !… L’honneur est engagé ! je vois ça. Combien d’années de salle ?

— Je n’ai jamais tenu l’épée.

— Parfait ! nous en sortirons heureusement en nous faisant crever un bras ; douze fois sur vingt, cette blessure-là n’est pas dangereuse ; ainsi rassurez-vous.

Et il lui brisa bras et jambes pour lui enseigner un coup unique, miraculeux et surtout infaillible

Une, deux…

L’adversaire vous crevait le bras.

Trois…

Et on lui plantait sa rapière dans le ventre. C’était un coup fort simple. — Un coup infaillible, je le répète.

Le soir, Très-Cuit se rencontra avec ses témoins, qui le prirent à part :

— Tout va bien : demain matin, à six heures, on vous laissera en prendre à votre aise. Séparons-nous pour ne pas éveiller l’attention de la police.

Et les deux témoins s’en allèrent par les boulevards, arrêtant les passants pour leur annoncer ce duel avec une discrétion pleine de mystère.

Sa lampe allumée près du lit, évoquant dans sa veille fiévreuse tous les souvenirs de sa vie, le pauvre Très-Cuit, couché sur le dos, passa la nuit à contempler une tache au plafond, en se répétant :

— Demain, à cette heure-ci, je ne la reverrai peut-être plus !!! Maudit Public ! sans lui l’honneur n’était pas engagé !

Au point du jour, les témoins arrivèrent en habits de fête pour faire la toilette du patient, qui se disait :

— Quelle contenance tenir ?

Si je suis triste, on dira que j’ai peur ;

Si je parle, on croira que je veux m’étourdir ;

Si je suis gai, on prétendra que je pose.

Dans le fiacre, son moral avait grand besoin d’être relevé. Aussi ses témoins ne manquèrent pas à ce devoir.

— Tu n’as pas de dernière commission à me confier, lui demanda lugubrement Carubic.

— Non.

— Alors, raidis-toi.

— Mais je n’ai pas peur.

— Du reste, je comprends ça. Tout le monde n’est pas de bronze.

Quant à Tripotot, de temps en temps il passait mélancoliquement la main sur le cou de Très-Cuit, et, sans mot dire, il le regardait d’un œil attendri.

Puis les deux témoins s’écrièrent tout à coup :

— Tiens, nous n’avons pas pensé à un chirurgien !

Ils appelaient cela : « Lui remonter le moral ! »

Cependant Très-Cuit se tenait le nez à la portière du fiacre, en se disant :

— Si le cinquième passant a dans son habillement… même en comptant le linge… quelque chose de blanc, ce sera bon signe pour moi.

Mais comme ce passant attendu était un sombre soldat des chasseurs de Vincennes en guêtre de cuir, il ajouta vite :

— Naturellement les militaires ne sont pas compris.

Et guettant l’arrivée du sixième passant, qui était un croque-mort, il se pâmait d’espoir à la vue de sa cravate blanche. Un croque-mort !!! — Le désespéré s’accroche à tout !

En descendant de voiture, il se disait encore

— Non, nous n’allons pas nous battre, il est impossible que les témoins nous laissent croiser le fer pour un si minime prétexte.

Le : Allez, messieurs, le tira seul de son erreur.

Dame ! Pourquoi les témoins auraient-ils arrangé l’affaire ? Ils ne tenaient pas à être blagués le soir au Club par ce même général Public, qui les appellerait des témoins de carton.

Alors Très-Cuit comprit que c’était le vrai moment, d’employer la fameuse botte de Picraide.

Ah ! c’était une bien belle botte !

Infaillible surtout ! Tellement infaillible que Picraide ne s’était jamais donné la peine d’enseigner unes parade inutile.

Il avait montré le coup à Très-Cuit.

Mais une heure avant il l’avait aussi enseigné à son adversaire Pas-Cuit.

De sorte que Très-Cuit put s’assurer combien il était immanquable, car, en même temps qu’il embrochait son cousin, ce dernier le crevait de part en part.

Ils firent couic et s’étalèrent.

L’honneur était enfin satisfait !

Au moment même où Très-Cuit était tué, le général Public hurla un : Hum ! des plus formidables.

Puis, la figurer illuminée de joie, il s’écria :

— Ah ! la mâtine, je la tiens enfin !


Chavette-legeneral2.png


Et de ses deux doigts il cueillit sur sa langue tirée une arête de sole qui, depuis la scène du restaurant, lui était resté dans le gosier.

C’était dans le but de chasser ce corps étranger qu’il avait poussé ces Hum ! si mal interprétés par Très-Cuit.

Ainsi, sans motif, sans haine, et même sans courage, le malheureux s’était fait tuer pour le général Public, qui n’avait jamais songé à lui.

C’est l’histoire de quatre-vingt-dix-neuf duels sur cent.

On se bat uniquement pour la galerie.