Les Amours (1553)/Poème 5


Les amours de P. de Ronsard Vandomois, nouvellement augmentées par lui, & commentées par Marc Antoine de Muret. Plus quelques odes de l'auteur, non encor imprimées
chez la veuve Maurice de la Porte (p. 5-6).

Pareil j'égale au soleil que j'adore
L'autre soleil. Cestui là de ses yeus
Enlustre, enflame, enlumine les cieus,
Et cestui ci toute la terre honore.

L'art, la Nature, & les Astres encore,
Les Elemens, les Graces, & les Dieus
Ont prodigué le parfait de leur mieus,

Dans son beau jour qui le nôtre decore.

Heureus cent fois, heureus, si le destin
N'eût emmuré d'un Fort diamantin,
Si chaste cœur dessous si belle face:

Et plus heureus, si je n'eusse arraché
Mon coeur de moi, pour l'avoir attaché
De clous de feu sus le froid de sa glace.