Les Amours (1553)/Poème 43


Les amours de P. de Ronsard Vandomois, nouvellement augmentées par lui, & commentées par Marc Antoine de Muret. Plus quelques odes de l'auteur, non encor imprimées
chez la veuve Maurice de la Porte (p. 50).

Avec les lis, les oeillés mesliés
N’égalent point le pourpre de sa face:
Ni l’or filé ses cheveus ne surpasse,
Ore tressés & ore deliés.

De ses couraus en voute repliés
Nait le dous ris qui mes soucis efface:
Et ça & là par tout ou elle passe,
Un pré de fleurs s’émaille sous ses piés.

D’ambre & de musq sa bouche est toute pleine.
Que dirai plus? J’ai veu dedans la plaine,
Lors que plus fort le ciel vouloit tancer,

Cent fois son oeil, qui des Dieus s’est fait maistre,
De Juppiter rasserener la destre,
Ja ja courbé pour sa foudre élancer.