Le voyageur parle à la lune

Johann Gabriel Seidl Le voyageur parle à la lune

mis en musique par Franz Schubert
traduction Wikisource



Moi sur la terre, toi dans le ciel,
Nous voyageons tous les deux avec ardeur
Moi triste et sérieux, toi douce et pure,
Que veut dire cette différence ?


Étranger, je voyage de pays en pays
Sans patrie, sans connaissances,
En haut ou en bas des montagnes, dans les forêts ou à découvert,
Ah ! Je ne suis jamais chez moi !


Mais toi qui montes et redescends dans le ciel
De l’Est, ton berceau, à l’Ouest, ton tombeau,
Ondoyante, tu parcours chaque pays à son tour,
Et tu es tout de même partout chez toi !


Le ciel, qui s’étend à l’infini,
Est ta patrie bien-aimée
O, bienheureux celui
Qui peut se trouver chez lui partout où il va !