Ouvrir le menu principal
Gervais Clouzier, 1680 (1 / 2, pp. 193-196).
◄  Des Entorses, & Dislocations du Boulet ⅬⅩⅩⅥ : Des Nerfs ferus. Des Boulets enflez ou gorgez  ►


CE mal arrive aux Chevaux pour l’ordinaire dans les courses violentes, & dans les mouvemens précipitez qu’on leur fait faire, comme aussi dans les chemins pleins de cailloux, ou dans

les ornieres lorsqu’on les presse trop, ils s’attrapent des pieds de derriere, les nerfs de devant, ou bien des mesmes pieds de devant, il se fait une contusion au nerf qui est suivie d’enflure, de dureté, Page:Solleysel - Parfait mareschal - 5è éd., 1680 - tome 1.djvu/208 Page:Solleysel - Parfait mareschal - 5è éd., 1680 - tome 1.djvu/209 Chap.
ⅼⅹⅹⅵ
.
Autre, à peu de frais.

Quoy que ce remede soit simple, il fait souvent autant d’effet que les remedes fort composez : il est bon particulierement pour les vieilles nerferures, car quoy qu’il soit resté une dureté à l’endroit du mal, & que le nerf soit fort gros & dur, il guerira par ce remede : faites fondre de la poix noire dans une grande cueiller de fer, quand elle bouillira, ôtez du feu, & adjoûtez peu â peu de la farine fine de froment, & remuez le tout pour épaissir la poix : quand elle vous paroistra assez époisse pour en faire l’aplication, laissez-la à demi refroidir, puis en faites un emplâtre sur un morceau de cuir bien délié, & ayant rasé le poil sur la nerferure, appliquez l’emplâtre tout autour du mal, & promenez le Cheval. Il faut laisser tomber de luy-mesme l’emplâtre, & si le Cheval n’est guery, appliquez-en un second comme le premier.

S’il reste quelque enflure apres que l’emplâtre de poix sera ôtée, il faut se servir de l’onguent de Scarabeus cy-devant décrit, qui emportera l’enflure en une ou deux applications, il l’emportera en causant une nouvelle enflure, parce que les humeurs qui estoient congelées, seront rarefiées, & seront plus capables de resolution, & si tous ces remedes ne reussissent pas, & qu’il y reste de l’enflure, le plus seur est de donner sur la nerferure cinq ou six rayes de feu de haut en bas, & non en travers, & un bon Ceroüene par dessus : il ne faut pas donner le feu que la douleur ne soit ostée, on cognoistra qu’elle est ostée lorsqu’il n’y aura plus de chaleur à la partie.