Le Livre des oraisons/VIII

Alphonse Picard et Fils (p. 11).
◄  VII
IX  ►

VIII

Ie te pri doulx sires en toute ta miséricorde que ta yre soit ostée hors de moy, incline sires tes oreilles a ouyr mes prières et mes afflictions. Oyes moys sire et me pardonne et me demeure une car ie tappelle et tousiours tay appellé, ie scay bien sire que nuls n’est plus pecheur de moy. Et si sçay que tu es courrouciez a moy, et nul nest qui puisse fuir de ta main. Tu qui pardonnas Ninive ayes mercy de moy, recorde toy sire de tes grans misericordes, et sur moy ne soyt faite ta vangance après mercy, Diex de moy et de mon grief corps. Sire ie te ay mercy ne vueilles pas cloire tes oreilles à mes prières. Recorde toy de moy sire recorde toy si que ie soye en léritage de ton règne et veant ta gloire ie puisse aourer de bouche et puisse dire gloire au Père qui ma fait, gloire au Fils qui ma sauvé, gloire au saint Esperit qui ma renouvelé. Amen.