Le Drapeau rouge (1877 - Version de Paul Brousse)

List2 gray&blue.svgPour les autres utilisations de ce mot ou de ce titre, voir Drapeau rouge.
(non signé)
Le Combat de Roubaix-Tourcoing du 03 juin 1906 (p. 3-5).

LE DRAPEAU ROUGE




1er Couplet

Les révoltés du moyen âge
L’ont arboré sur maints beffrois ;
Emblême éclatant du courage,
Souvent il fit pâlir les rois.

Refrain

Le voilà, le voilà, regardez !
Il flotte et fier il bouge,
Ses longs plis au combat réparés
Osez le défier
Notre superbe drapeau rouge,
Rouge du sang de l’ouvrier. (bis)

2me Couplet

Dans la fumée et le désordre,
Parmi les cadavres épars,
Il était du parti de l’ordre
Aux massacres du Champ de Mars.
(Au Refrain)


3me Couplet

Mais planté sur les barricades
Par le peuple de Février,
Lui, le signal des fusillades,
Devint drapeau de l’ouvrier.
(Au Refrain)

4me Couplet

Plus tard, l’ingrate République
Laissant ses fils mourir de faim,
Il entra dans la lutte épique,
Bravant les fusilleurs de Juin.
(Au Refrain)

5me Couplet

Sous la Commune, il flotte encore
À la tête des bataillons :
L’infâme drapeau tricolore
En fit de glorieux haillons.
(Au Refrain)


6me Couplet

L’on avait cru qu’aux funérailles
Il pourrait passer librement :
Mais, par les sbires de Versailles,
Il fut assailli lâchement.
(Au Refrain)

7me Couplet

Noble étendard du prolétaire,
Des opprimés soit l’éclaireur ;
À tous les peuples de la terre
Porte la paix et le bonheur.
(Au Refrain)