La Prophétie des Rois-Mages

Ajouter un fac-similé pour vérification, — comment faire ?
La Prophétie des Rois-Mages
Roger Gilbert-Lecomte

Revue Le Grand Jeu n°3
(octobre 1930)






LA PROPHÉTIE DES ROIS-MAGES





Je suis prophète !

Je suis prophète !

Je suis prophète !

Les temps sont proches où, parmi la Grande-Nuit-Panique, l’horreur ancienne dévorant la graisse de leurs reins, les hommes appelleront : Élie ! Alors ma voix clamera : Je suis là !

Perdu au plus haut sommet de la plus haute nuit de terre. Monté à la pointe pyramidale du cristal total de la nuit, de la grand’nuit d’Épiphanie, guidé par l’Étoile des Mages, celle qui scintille au rythme égal de mes sanglots tandis qu’à mon antique incantation : « Je pose mon pied droit sur le bois de l’antibois en l’honneur des trois grands Mages Melchior, Balthazar et Gaspard », les vieux rois venus d’Orient défilent dans le ciel. Et de ce point unique de la plus haute nuit le triple temps dans un frisson, une pointe piquant mon front, s’enroulant sur lui-même s’est dévoré en disparaissant selon l’ellipse. Alors l’étoile du haut Orient céleste, j’en ai vu le reflet à l’Est de la terre. Et voici, la terre marquée était celle d’Indra, le seul point de l’esprit humain où se glisse l’intrusion magique du souffle de l’Esprit dans l’évolution matérielle.

L’Est part de l’Est, meurt et retourne à l’Est, ressuscité. Tout ce qui est d’Occident est de la mort, d’Ouest décédé, de Couchant trépassé.

Et l’an 1930 non bissextile où la France gémit sous Tardieu et sous Chiappe (qu’ils pourrissent vivants !) verra sous son règne de Grandes-Choses-Sombres encore invisibles, mais qui déjà menacent nos horizons, j’ai dit. Le premier Jour du 1930 sinistre marque l’éveil terrible sur l’Inde de la Révolution-du-Non-Agir et la chienne Angleterre aux joues de beefsteak, aux yeux de whisky sent se hérisser son poil et son cœur à grands coups heurter le mur des côtes. Voici pour elle l’année de la Peur : en vérité, Albion, ta blancheur de peste sera rouge avant que ce temps ne se passe et beaucoup de sang coulera sur l’éternelle Asie. L’Indien triomphera. L’Anglais rencon­trera le slave en terre Afghane et en terre Mongole.

Entre les tribus d’Ismaël et les Hébreux le sang coulera sur les murs de Sion qui fut reine.

Les Amériques verront leur or les tourmenter, leur crédit s’ébranler, les Races s’affronter et beaucoup gémir dans des ruines immenses.

Le poison des Incas ressuscitera et les fils des Espagnes en mourront par myriades.

Une grande clameur tournera autour de l’Europe et l’Europe n’entendra point. L’Europe dormira gardée par ses polices et ses léviathans mercenaires et seules feront bruit les contesta­tions des usuriers.

Et pourtant, Europe, en vérité je le dis, c’est cette année même que s’éveillera dans ton sein l’Esprit de ta Mort.

Car l’an 2000 écarquillera les yeux en vain et ne découvrira plus l’Europe sur la croûte du monde.

Alors de Paris d’Occident il ne restera que cailloux et ronces en étendue horizontale afin que s’accomplisse la prophétie.

Seulement alors la france méritera son surnom de « spiri­tuelle » car

Le vent de l’esprit

Ne souffle qu’au désert.

Ainsi tout s’accomplira comme je le dis et parce que je le dis.

Pour que vienne la nouvelle loi troisième et dernière avant le Feu de l’Œil.