Ouvrir le menu principal

L’Encyclopédie/1re édition/VINAGE

◄  VINADE
VINAIGRE  ►

VINAGE, s. m. (Gram. & Jurispr.) a différentes significations.

Il se prend quelquefois pour un droit dû au lieu du cens sur les vignes, lequel se paie à bord de cuve, & le détenteur ne peut tirer son vin sans avoir payé le droit. A Angers & dans quelques autres lieux, ce droit a été converti en argent.

Quelquefois vinage signifie le passage d’une denrée ou marchandise par la terre ou seigneurie d’autrui.

Il se prend aussi pour un droit qui se paie au seigneur par des communautés & territoires en blé, vin ou argent, en conséquence de quoi les seigneurs font réparer les ponts & passages : le roi en a plusieurs de cette espece au comté de Marle.

Il se prend encore pour un droit qui se leve sur le vin, & pour des redevances en vin, & quelquefois spécialement pour un droit sur le vin pressuré.

Enfin, dans quelques anciens titres ce terme signifie réjouissance & bonne-chere. Voyez le glossaire de Ragueau avec les notes de M. de Lauriere. (A)