L’Encyclopédie/1re édition/STRÉLITS

◄  STRELEN
STRELITZ  ►

STRÉLITS, (Hist. de Russie.) milice de Russie, cassée & abolie par le czar Pierre I. au sujet d’une grande rébellion qu’elle excita dans son empire. La milice des Strélits, comme celle des Janissaires, disposa quelquefois du trône de Russie, & troubla l’état presque toujours autant qu’elle le soutint. Ces Strélits composoient le nombre de quarante mille hommes. Ceux qui étoient dispersés dans les provinces, subsistoient de brigandages ; ceux de Moscou vivoient en bourgeois, ne servoient point, & poussoient à l’excès l’insolence. Enfin après plusieurs révoltes ces Strélits marcherent vers Moscou pendant que le czar étoit à Vienne en 1698 ; ils formerent le dessein de mettre Sophie sur le trône, & de fermer le retour à un czar, qui osa violer les usages, en osant s’instruire chez les étrangers. Pierre instruit de cette révolte, part secrettement de Vienne, arrive à Moscou, & exerce sur la milice des Strélits un châtiment terrible, les prisons étoient pleines de ces malheureux. Il en fit périr deux mille dans les supplices, & leurs corps resterent deux jours exposés sur les grands chemins. Cette sévérité étoit sans exemple ; ce prince eût été sage de condamner les chefs à la mort, & de faire travailler les autres aux ouvrages publics, car ce furent autant d’hommes perdus pour lui & pour l’état ; & la vie des hommes doit être comptée pour beaucoup, sur-tout dans un pays presque désert, & où par conséquent la population demande tous les soins d’un législateur. Le czar au contraire ne montra dans cette occasion que de la fureur, par la multitude des supplices ; il cassa le corps des Strélits, & abolit leur nom ; ce qu’il pouvoit faire en les dispersant dans ses vastes états, & en les occupant à défricher des terres. Hist. de l’empire de Russie par M. de Voltaire. (D. J.)