L’Encyclopédie/1re édition/SPIRIQUES, lignes

◄  SPIRES

SPIRIQUES, lignes, (Géom.) especes de courbes inventées par Perséus, & qu’il ne faut pas confondre avec les spirales. M. Montucla a trouvé dans Proculus ce que c’étoit que lignes spiriques. Ce commentateur les décrit assez clairement. Il nous apprend que c’étoient des courbes qui se formoient en coupant le solide fait par la circonvolution d’un cercle autour d’une corde, ou d’une tangente, ou d’une ligne extérieure. De-là naissoit un corps en forme d’anneau ouvert ou fermé, ou en forme de bourlet ; ce corps étant coupé par un plan, donnoit, suivant les circonstances, des courbes d’une forme fort singuliere, tantôt alongées en forme d’ellipse, tantôt applaties & rentrantes dans leur milieu, tantôt se coupant en forme de nœud ou de lacet. Perséus considéra ces courbes, & crut avoir fait une découverte si intéressante, qu’il sacrifia à son bon génie. Montucla, hist des Mathém. tom. I. (D. J.)